Dépression

Date de la dernière mise à jour: 03-Jun-2022

15 minutes de lecture

Qu’est-ce que la dépression?

La dépression est une maladie insidieuse, beaucoup de gens qui en souffrent ne s’en rendent pas compte tout de suite.  Les signes les plus courants de la dépression sont la perte d’intérêt et de plaisir pour les activités quotidiennes, le manque d’énergie, la difficulté à se concentrer, ainsi que la culpabilité excessive et les sentiments d’être inutile. Certaines personnes font également de l’insomnie ou un sommeil excessif, une perte ou un gain important de poids. D’autres signes observables sont le manque d’intérêt pour son apparence et une mauvaise hygiène. Si elle n’est pas traitée, il faut savoir qu’elle est l’un des principaux facteurs de risque du suicide.

Bien que se sentir déprimé soit parfois normal et que certains événements puissent nous rendre tristes de temps en temps. Se sentir déprimé est constant et interfère avec la vie quotidienne, il affecte les relations sociales et peut également affecter la vie professionnelle.

La dépression est un trouble mental courant, avec plus de 264 millions de personnes de tous âges qui en souffrent, dans le monde. Selon l’Organisation mondiale de la santé, la dépression est l’une des principales causes d’invalidité dans le monde.

 

Symptômes de dépression chez les femmes

Les femmes sont touchées plus que les hommes par la dépression. Les femmes déprimées éprouvent des symptômes tels que : irritabilité, sensation de vide ou d’anxiété, mouvements ou réactions plus lents, diminution de l’énergie, fatigue (aussi appelée « brouillard cérébral »), changements d’appétit et de poids, maux de tête, difficulté à dormir, réveil précoce, incapacité ou difficulté à prendre des décisions à prendre des décisions.  Elles ont également tendance à se retirer de leurs engagements et activités sociales.

La dépression provoque également des symptômes physiques, tels que les courbatures, les maux de tête, accentuation des crampes, les problèmes digestifs et peut aggraver l’arthrite, les maladies cardiovasculaires, l’asthme, le diabète et le cancer. Certaines sources suggèrent que la dépression peut causer des problèmes de peau, tels que le psoriasis. Aussi, parfois, les problèmes de thyroïde peuvent déclencher une dépression.

Symptômes de dépression chez les hommes

Les hommes peuvent souffrir d’une plus grande stigmatisation entourant la dépression en raison de l’attente sociétale d’être forts et de ne pas montrer d’émotions ou de signes de faiblesse. Les hommes déprimés éprouvent des symptômes tels que: agitation, colère et agressivité, sentiment de désespoir ou de tristesse, ne plus s’intéresser aux activités qui apportent du plaisir, consommation excessive d’alcool, consommation de drogues, réduction du désir sexuel, difficulté à accomplir des tâches, retards dans la réponse dans les conversations, somnolence excessive, insomnie, fatigue.

Certains des symptômes physiques que les femmes éprouvent peuvent également être ressentis par les hommes. Il a été constaté qu’ils éprouvent plus de problèmes digestifs et de difficultés dans la performance sexuelle.

Dépression chez les adolescents et les enfants

La dépression est également présente chez les enfants et les adolescents et ceux qui en font l’expérience manifestent les mêmes symptômes que les adultes. Les sentiments d’incompétence, de désespoir et de tristesse intense peuvent être plus répandus parmi eux. De plus, une baisse du rendement scolaire peut indiquer qu’un adolescent est déprimé. Certains enfants ou adolescents sont considérés comme paresseux et il est important de remarquer les signes de dépression et de ne pas les rejeter. D’autres signes sont le retrait social et les explosions émotionnelles. Si elle n’est pas traitée, la dépression peut s’aggraver et persister à l’âge adulte. Les psychologues spécialisés en psychologie de l’enfant peuvent poser un diagnostic approprié et peuvent leur fournir l’aide dont ils ont besoin.

 

Les types de dépression

Selon la gravité des symptômes, la dépression peut être classée comme trouble dépressif majeur ou trouble dépressif persistant. Le trouble dépressif majeur est le type de dépression le plus grave et le diagnostic clinique de celui-ci est basé sur la présence sur une période de deux semaines de cinq ou plus des symptômes que nous avons mentionnés précédemment. Les pensées récurrentes de mort ou de suicide peuvent également être un symptôme inquiétant. Le trouble dépressif persistant est une forme de dépression plus légère, mais aussi chronique, qui ne devrait pas être laissée sans traitement. Pour que le diagnostic clinique soit posé, la personne doit présenter les symptômes pendant au moins deux ans.

La dépression peut être présente dans le trouble bipolaire, une maladie mentale grave caractérisée par des émotions intenses et souvent imprévisibles. Bien que toutes les personnes atteintes de trouble bipolaire ne deviennent pas déprimées, certaines peuvent éprouver de profonds états dépressifs et / ou une dépression prolongée dans le temps. Parfois, lorsqu’une personne atteinte de trouble bipolaire connaît un épisode maniaque, l’épisode dépressif peut revenir plus fort. Il est important qu’un diagnostic approprié soit effectué dans ce cas, car le plan de traitement et les médicaments diffèrent.

Le trouble affectif saisonnier (TAS) est un type de dépression qui est lié au changement saisonnier. Pour les personnes qui souffrent de ce type de dépression, les symptômes commencent en automne et se terminent pendant l'hiver. Moins souvent, le trouble affectif saisonnier peut commencer au début du printemps ou de l’été. Ce trouble est plus présent chez les jeunes adultes que chez les plus âgés et ses causes sont vagues. Certains facteurs qui contribuent au trouble affectif saisonnier comprennent les niveaux de sérotonine, qui sont plus faibles lorsqu’il y a un niveau réduit de la lumière du soleil, les niveaux de mélatonine, qui jouent un rôle dans le mode de sommeil, l’humeur et le rythme circadien, et qui peuvent aussi être perturbés lorsque le niveau de lumière du soleil est réduit dans les saisons les plus froides. Vivre loin de l’équateur est un autre facteur, car ce trouble semble être plus fréquent chez eux. La diminution de la lumière du soleil pendant l’hiver et les journées très longues de l’été sont la principale cause, disons, de ce type de dépression.

Les femmes peuvent faire l’expérience de la dépression du post-partum. Elle est considérée comme une complication de l’accouchement avec des signes et des symptômes de dépression qui peuvent aller de légers à graves.  Elle peut interférer avec la capacité de prendre soin du nouveau-né et de gérer  les autres tâches quotidiennes. Les symptômes apparaissent généralement après l’accouchement, mais ils peuvent commencer plus tôt, et être moins visibles. La dépression du post-partum est beaucoup plus une question de déséquilibre hormonal et une conséquence malheureuse de l’accouchement qu’un problème de faiblesse morale ou de manque de compétences maternelles.  Un traitement rapide peut aider à la gérer et ce traitement peut aider à créer un lien plus fort entre la maman et le bébé.

Les femmes peuvent également éprouver un trouble dysphorique prémenstruel, une forme plus grave de syndrome prémenstruel. Ses causes exactes sont inconnues, mais il s’agit d’une réaction anormale aux changements hormonaux qui se produisent pendant le cycle menstruel. Les femmes les plus touchées sont celles qui ont des antécédents de syndrome prémenstruel ou de dépression du post-partum. Le trouble peut perturber les responsabilités de la vie quotidienne et avoir de la difficulté à interagir au travail et dans les relations. Il peut également être diagnostiqué à tort comme hyperthyroïdie, trouble de dépression ou trouble anxieux. Il est préférable de consulter un spécialiste, car cela peut se manifester par une rétention d’eau, des problèmes gastro-intestinaux, des problèmes de peau, des problèmes respiratoires, neurologiques ou vasculaires.

La dépression avec psychose ou aux caractéristiques psychotiques est une forme moins fréquente de dépression qui ne devrait pas être laissée sans traitement. La dépression avec des caractéristiques psychotiques est une forme sévère de dépression qui comprend des pensées persistantes ou des idées qui sont incongrues avec la réalité, un sentiment aigu de désespoir, de culpabilité et d’inutilité. La personne peut faire l’expérience non seulement d’idées délirantes, mais aussi de voir, d’entendre, de sentir ou de ressentir des choses qui ne sont pas réelles. Cela peut se produire dans le trouble dépressif majeur, mais ce n’est qu’une partie de ce trouble. Cela pourrait également inclure une détresse anxieuse, des caractéristiques mélancoliques et, moins fréquemment, des symptômes catatoniques.

 

Causes de la dépression

Il n’y a pas qu’un seul facteur qui peut en être la cause, la dépression et les autres problèmes de santé mentale sont complexes et résultent souvent d’une interaction entre des facteurs sociaux, psychologiques et biologiques. Souvent, les événements indésirables de la vie peuvent conduire au développement de la dépression. Certains de ces événements comprennent le chômage, les blessures physiques, une rupture et d’autres traumatismes psychologiques. Le stress et le dysfonctionnement peuvent s’aggraver avec le temps ainsi que la dépression elle-même.

Des troubles comme la dépression ont également été examinés d’un point de vue médical. Beaucoup de recherches ont été faites sur la biologie de la dépression et les gènes qui peuvent rendre certaines personnes plus vulnérables. Alors, la dépression peut-elle être génétique? Oui, cela peut être le cas, mais les gènes jouent un rôle moindre que l’environnement et d’autres facteurs. La dépression peut être héréditaire, mais il reste encore beaucoup de recherches à faire. Le fait d’avoir un parent, un frère ou une sœur déprimé peut rendre le sujet plus exposé à la dépression, même si le matériel génétique est différent. Cela pourrait s’expliquer par les sentiments d’impuissance ou d’inadéquation dans la régulation de l’état mental des autres ou par le reflet de leur comportement.

Grâce à la technologie, nous en savons maintenant plus sur la dépression qu’au cours des derniers siècles. La recherche a montré que les airs qui jouent un rôle important dans la dépression sont le thalamus, l’hippocampe et l’amygdale. Cela aide les scientifiques à comprendre comment les fonctions sont affectées, pas uniquement la régulation de l’humeur, mais aussi la mémoire. Le stress est un facteur clé qui supprime la production de nouveaux neurones dans l’hippocampe. C’est là que les antidépresseurs pourraient jouer un rôle majeur, améliorant la connexion entre les neurones au niveau de  l’hippocampe.

Parmi des neurotransmetteurs qui jouent un rôle dans la dépression on a: l’acétylcholine, qui améliore la mémoire et joue un rôle dans l’apprentissage et le rappel de l’information; la sérotonine, qui aide à réguler l’humeur, le sommeil et l’appétit; la dopamine, qui est essentielle au mouvement et à la motivation; et la noradrénaline, impliquée dans la récompense et peut déclencher l’anxiété, qui survient généralement avec certaines formes de dépression. Il y a d’autres neurotransmetteurs impliqués dans les états dépressifs plutôt liés à l’enjouement ou au calme.

La maladie thyroïdienne est parfois diagnostiquée à tort avec d’autres problèmes de santé mentale, le plus souvent la dépression. Cependant, il existe un lien fort entre l’hyperthyroïdie et l’anxiété, la dépression et la dépression bipolaire. Les symptômes de l’hyperthyroïdie sont très similaires aux symptômes éprouvés dans la dépression.

D’autres facteurs importants qui contribuent à la dépression sont les traits de personnalité et les facteurs environnementaux. Les personnes qui sont plus pessimistes ou qui ont une faible estime de soi sont plus susceptibles de développer une dépression. L’exposition à la violence, à la négligence et à la pauvreté peut également rendre les gens plus vulnérables à la dépression.

 

Examen et diagnostic de la dépression

Si vous pensez que vous éprouvez des symptômes de la dépression, vous devriez être prudent et ne pas poser le diagnostic vous-même. Un diagnostic clair ne peut être fait que par un professionnel, un psychologue clinicien et  c’est important pour établir les options de traitement. Si vous voulez vérifier si vous avez des symptômes dépressifs ou pas, vous pouvez passer un test en ligne, mais assurez-vous que ce test est scientifiquement approuvé. Il existe des applications à plusieurs échelles pour mesurer les problèmes psychologiques comme la dépression. Cependant, si vous ou un être cher éprouvez des symptômes de dépression, une aide professionnelle est conseillée. Aller mieux peut prendre un certain temps, alors ne vous découragez pas.

 

Traitement de la dépression 

Comme nous l’avons vu, la dépression et les symptômes dépressifs diffèrent d’une personne à l’autre, tout comme le traitement. La dépression est-elle guérissable? Une réponse à cette question est - La dépression peut être traitée. Il est difficile de dire avec certitude si une personne se remettra complètement d’un épisode dépressif ou si elle ne connaîtra plus jamais de dépression. Mais être conscient de ses symptômes et les gérer dès qu’ils apparaissent, peut faire toute la différence. C’est aussi vrai dans les cas de rechute de dépression après avoir connu des formes de rémission.

Il existe des traitements efficaces pour la dépression modérée et sévère tels que la thérapie cognitivo-comportementale, la thérapie psychodynamique, la psychothérapie expérientielle. Le soutien de la famille et des amis est également important. Les traitements psychosociaux sont efficaces pour les formes légères de dépression, mais les cas les plus graves de dépression sont traités efficacement avec une combinaison de thérapie et de médicaments. La thérapie psycho-pharmaceutique devrait également être considérée si le processus thérapeutique n’est suivi d’aucun signe de succès en améliorant les symptômes.

Parler de vos pensées et de vos sentiments avec un ami n’est pas la même chose que d’en parler à un psychothérapeute ou de suivre une thérapie de groupe. La dépression peut être améliorée en suivant certaines formes de thérapies telle que: la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) qui est une forme de psychothérapie spécifique au problème, axée sur les objectifs et elle se concentre sur les défis, les pensées et les comportements actuels et sur la façon dont ils peuvent être modifiés pour être plus efficaces; la thérapie psychodynamique est conçue pour aider les gens à explorer leur gamme d’émotions, rendant les éléments inconscients de la psyché présents dans leur vie quotidienne; la psychodrame, est généralement utilisé pour les groupes et se base sur la reconstitution des situations problématiques, et à faire face aux blocages passés et antérieurs.

Certains cas graves de trouble dépressif majeur sont traités par thérapie électroconvulsive (TEC), qui consiste à administrer sous anesthésie générale des courants électriques qui provoquent une crise convulsive impactant les niveaux de neurotransmetteurs dans le cerveau. Les effets secondaires incluent la perte de mémoire à court terme.

Les antidépresseurs et autres médicaments ne doivent pas être utilisés pour traiter les enfants et les adolescents déprimés, car ils ont un risque plus élevé de développer des effets secondaires. Il existe de nombreuses applications, lignes d’assistance et organisations qui peuvent aider les personnes présentant différents symptômes de dépression. De plus, votre médecin va être en mesure de vous mettre en contact avec un psychologue agréé pour obtenir le diagnostic et des options thérapeutiques. L’aide en cas de dépression peut également être trouvée chez les jeunes adultes par l’intermédiaire de leur conseiller universitaire; de nombreuses universités aident les étudiants qui présentent les symptômes de dépression affectant leur productivité.

Avec le large accès à Internet, les gens peuvent trouver facilement des options de thérapie en ligne, ils peuvent même avoir des séances en ligne avec des professionnels agréés. Vous pourriez également envisager des séances de thérapie familiale ou de groupe. D’autres alternatives sont disponibles et nous allons en parler plus tard.

 

Les médicaments pour la dépression

Les médicaments pour la dépression comprennent des antidépresseurs et, dans les cas plus graves, peuvent être associés à des antipsychotiques atypiques. Les antidépresseurs sont devenus largement prescrits au cours des vingt dernières années et peuvent être classés en cinq principaux types : les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) et les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la  noradrénaline (ISRN), sont les antidépresseurs le plus couramment prescrits ; des antidépresseurs tricycliques (ATC) sont également prescrits pour traiter l’anxiété, la fibromyalgie et la douleur chronique; inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) sont couramment prescrits si les ISRS n’ont pas efficaces; La noradrénaline et les antidépresseurs sérotoninergiques spécifiques (NASSA) sont utilisés pour traiter les troubles anxieux et certains troubles de la personnalité. Les antidépresseurs tels que les ISRS peuvent être combinés, comme nous l’avons mentionné précédemment, avec des antipsychotiques atypiques dans lesquels la substance active est l’olanzapine, la quétiapine ou la rispéridone.

Symptômes de sevrage médicamenteux

Une personne sur trois éprouve des symptômes de sevrage à l’arrêt du traitement avec des ISRS et des ISNR, ses symptômes peuvent durer de deux semaines à deux mois, ils comprennent:  l’anxiété, les rêves vifs, des douleurs abdominales, des symptômes similaires à la grippe, des étourdissements, des sensations de choc électrique dans le corps et des cauchemars. Les symptômes de sevrage des ISRS sont moins étudiés dans le monde scientifique que d’autres médicaments psychiatriques comme les benzodiazépines. Un autre problème concernant les symptômes de sevrage est que la Food and Drug Administration aux États-Unis (FDA) n’exige pas que les sociétés pharmaceutiques mènent des études de sevrage pour examiner l’impact de ces médicament à leur arrêt. Votre médecin devrait être disponible et ouvert pour répondre à vos questions et vous fournir un schéma de traitement. Une fois que les symptômes commencent à disparaître, il va falloir en parler à votre médecin. Certains cas graves de symptômes de sevrage qui sont moins fréquents ont alarmé les sociétés pharmaceutiques au cours des dernières années. Néanmoins, ces médicaments sont efficaces pour la plupart des gens dans le traitement de la dépression. Un autre inconvénient dans la prise des médicaments antidépresseurs est que dans les premières semaines, vous pouvez éprouver des symptômes d'aggravation de la dépression, il faut savoir que c’est passager et en parler à votre médecin.

 

Traitements alternatifs pour la dépression

Il y avait beaucoup de preuves qui disent que l’exercice peut aider dans la dépression. Certaines personnes préfèrent s’entraîner à la maison, tandis que d’autres ne peuvent s’entraîner qu’en groupe. L’aspect social de trouver ou d’être référé à un cours d’exercice de groupe peut également jouer un rôle dans l’amélioration de la dépression. Commencer petit à petit sans se mettre beaucoup de pression devrait mieux fonctionner. Même le simple fait de marcher et respirer tous les jours peut aider. Puis on peut lentement commencer à viser plus haut, peut-être essayer trente minutes d’activité physique quatre fois par semaine, cela augmentera la production d’endorphines, qui sont les hormones impliquées dans la régulation de l’humeur. Un sommeil suffisant et une alimentation saine et appropriée sont également des facteurs qui ne doivent pas être négligés lorsqu’il s’agit de la santé mentale. Il a été démontré que l’exposition à la lumière blanche régule et améliore l’humeur.

D’autres activités réputées pour améliorer l’humeur sont des activités liées à l’art. L’art-thérapie est également une forme de thérapie qui peut être utilisée par les enfants ou les adultes et elle utilise le processus créatif, les collaborations de groupe et le talent artistique, pour exprimer, explorer et résoudre les conflits non résolus qui peuvent conduire à développer des symptômes de dépression. Les activités les plus courantes en art-thérapie sont la coloration et la peinture pour exprimer les émotions.

Parler de vos sentiments peut être utile et vous pouvez commencer par le faire avec un ami ou un parent. Certaines personnes qui souffrent de dépression ne se sentent pas à l’aise de le faire parce qu’elles peuvent avoir l’impression d’accabler l’autre personne et se sentent gênées. La plupart du temps, ce n’est pas vrai, un vrai ami  écoutera et sera solidaire. Évitez les personnes très négatives et essayez de participer à des activités agréables. Essayez d’éviter les drogues et l’alcool parce qu’ils vous donnent un sentiment de soulagement de courte durée et une mauvaise utilisation de ces substances aggrave les symptômes dépressifs avec le temps.

Il existe des suppléments qui peuvent aider dans la dépression, comme la vitamine D ou B ou les acides gras oméga-3. Certains suppléments à base de plantes, huiles essentielles et traitements naturels ne sont pas approuvés par la FDA et comme tout ce que vous voulez mettre dans votre corps, vous devriez l’essayer soigneusement et en vous y informant d’abord.

La massothérapie, le sauna, l’acupuncture, la méditation ou le yoga sont d’autres types d’activités qui augmentent considérablement l’humeur et sont bonnes pour la santé globale. Différentes applications de méditation sont disponibles pour les smartphones. Voyager est également une activité importante en matière de bien-être.

 

Conclusion

La dépression est une pathologie réelle qui ne doit pas être négligée, en particulier par la famille et les amis. Si vous voulez prendre soin de quelqu’un avec cette maladie, faites-le d’une manière douce et ne l’étouffez pas. Trouvez des endroits où ils peut obtenir de l’aide ou demandez lui de faire des activités agréables ensemble. Si vous pensez souffrir de dépression, cherchez de l’aide professionnelle dont vous avez besoin; comme indiqué ci-dessus, il existe de nombreuses options.

Des articles

Autres Articles