Faits sur la chirurgie bariatrique - Points de vue de médecins experts

Date de la dernière mise à jour: 13-May-2022

20 minutes de lecture

1-Bariatric-Surgery-2dbc376e-2d54-4840-9ff1-f5f1a13503e6.jpg

Aujourd’hui, nous parlons d’un problème de santé mondial croissant. De 1975 à 2016, la prévalence de ce problème de santé a augmenté plus de quatre fois, passant de 4 % à 18 % dans le monde, en particulier chez les enfants et les adolescents de 5 à 19 ans.

L’obésité est un grave problème de santé publique qui a atteint des proportions épidémiques dans la culture occidentale. L’obésité est un facteur de risque important pour de nombreuses maladies, elle est liée à une morbidité et à un décès importants selon des preuves de plus en plus nombreuses.

L’obésité est une maladie chronique à multiples facettes touchée par l’interaction de nombreuses variables, comme les composantes génétiques, endocriniennes, métaboliques, environnementales (sociales et culturelles), comportementales et psychologiques. Le processus primaire comprend une augmentation de l’apport énergétique qui dépasse une augmentation de la production d’énergie.

L’indice de masse corporelle (IMC) est l’indicateur le plus fréquemment utilisé pour évaluer l'obésité. Ce chiffre est obtenu en divisant la masse d’un patient  en (kg) par le carré de sa taille (m2). Un IMC normal est défini comme étant compris entre 18,5 et 24,9 kg/m2. Le surpoids est défini comme un IMC de 25 à 29,9 kg/m2. L’obésité est définie comme ayant un IMC de 30 kg/m2 ou plus; cette classification répartit l’obésité en classe I, II ou III.

Après l’échec des régimes, de l’exercice, de la psychothérapie et des thérapies médicamenteuses, la chirurgie de l’obésité doit être considérée comme une dernière option.

 

Épidémiologie de l’obésité

La population mondiale en surpoids devrait être de 1,7 milliard de personnes. Le problème a atteint des proportions pandémiques aux États-Unis , jusqu’à deux tiers de la population sont en surpoids et la moitié des personnes de cette catégorie sont obèses.

Cela signifie qu’il s’agit d’un grave problème de santé! Est-ce que cela vous dit quelque chose?

 

Signification de la chirurgie bariatrique

Définition de la chirurgie bariatrique :

Les chirurgies bariatriques, également connues sous le nom de chirurgies de perte de poids, sont une variété de procédures effectuées sur des personnes obèses qui ne peuvent pas perdre du poids de manière traditionnelle ou qui ont de graves problèmes de santé dus à l’obésité.

Actuellement, la chirurgie bariatrique est la seule méthode qui permet une perte de poids considérable à long terme pour les personnes gravement obèses, ce qui entraîne une amélioration des comorbidités liées à l’obésité.

Les chirurgies bariatriques peuvent entraîner une perte de poids à long terme. Ils impliquent d’apporter des modifications au système digestif pour aider à perdre du poids. Il en existe de nombreux types. Certains sont dites restrictifs, ce qui signifie qu’ils limitent la quantité à manger en réduisant la taille de l’estomac et en ralentissant la digestion. Alors que d’autres sont dites à malabsorption, réduisent la capacité du corps à absorber les nutriments. 

Les chirurgies bariatriques offrent de nombreux avantages pour la santé; Cependant, il faut savoir qu’il s’agit de chirurgies majeures qui peuvent présenter des risques graves et des effets secondaires. Il faut également être conscient de l’alimentation saine permanente et des changements de mode de vie qui accompagnent ce type de chirurgie.

 

Pourquoi la chirurgie bariatrique est-elle effectuée?

Les personnes obèses à risque élevé de morbidité et de mortalité qui n’ont pas perdu suffisamment de poids avec un traitement de style de vie et de médicaments et qui souffrent de comorbidités liées à l’obésité doivent être évaluées pour la chirurgie bariatrique. La chirurgie bariatrique peut entraîner une perte de poids importante, une résolution des maladies comorbides et une amélioration globale de la qualité de vie.

Les antécédents de perte de poids du patient; la responsabilité et la compréhension personnelles; le degré acceptable de risque doivent tous être pris en compte. Une équipe multidisciplinaire doit surveiller le patient pour le restant de sa vie.

Ces procédures ne sont pas là par hasard, au contraire, elles sont très utiles pour les personnes obèses qui ont des problèmes de santé liés au poids et potentiellement mortels, notamment:

  • Hypertension artérielle.
  • Maladies cardiaques.
  • AVC.
  • Apnée du sommeil.
  • Diabète de type 2.
  • Problèmes sexuels.
  • Stéatose hépatique non alcoolique.

Cette chirurgie ne sera réalisée qu’après avoir essayé des moyens conventionnels tels que les régimes alimentaires et l’exercice et qu’ils n’ont pas fonctionné.

 

Existe-t-il des critères d’admissibilité spécifiques pour la chirurgie bariatrique? 

Il y a certaines indications de la chirurgie bariatrique:

  • L'indice de masse corporelle est de 40 ou plus, ce qui est un niveau d’obésité extrême.
  • L'indice de masse corporelle est de 35 à 39,9, associé à une comorbidité, comme celles que nous avons mentionnées plus tôt.
  • Certains cas graves peuvent être admissibles à la chirurgie bariatrique même lorsque leur indice de masse corporelle est de 30 ou 34, uniquement parce que leur état de santé est significativement grave. Par conséquent, ils ne sont pas pour tout le monde.

Une technique ouverte ou une laparoscopique peut être utilisée pour la chirurgie bariatrique. La méthode laparoscopique a gagné en popularité.

 

Types de chirurgie bariatrique

Types fréquents de chirurgie bariatrique.

1- By pass gastrique Roux-en-Y

C’est l’un des types les plus courants de pontage gastrique, et il fonctionne généralement en réduisant la quantité de nourriture qu’on mange à chaque repas et en réduisant les nutriments absorbés. Ce type de chirurgie est irréversible car il comprend la coupe sur le dessus de l’estomac et son scellement du reste de l’organe. Il en résulte une petite poche qui sera considérée comme estomac. L’estomac normal peut contenir environ 1.5 litre de nourriture, mais après cette chirurgie, il ne peut contenir qu’environ 30ml de nourriture. Après avoir scellé l’estomac, le chirurgien coupera l’intestin grêle et en coudra une partie directement dans la petite poche de l’estomac. De cette façon, la nourriture passe à travers la petite poche puis dans la partie centrale de l’intestin grêle qui lui, est cousue en contournant une grande partie de l’estomac ainsi que la première partie de l’intestin grêle.

2- Sleeve gastrectomie

Dans cette chirurgie, environ 80% de la taille de l’estomac est enlevée en laissant une petite poche en forme de tube qui contient de petites quantités de nourriture. En outre, cette chirurgie aide à réduire l’hormone régulatrice de l’appétit appelée « ghréline », car la petite poche résultante en produit des quantités moindres, ce qui, par conséquent, diminue le désir de manger. La sleeve gastrectomie présente de nombreux avantages par rapport aux autres procédures de perte de poids. Il nécessite moins de séjour à l’hôpital. Il en résulte également une perte de poids importante sans qu’il soit nécessaire de rediriger l’intestin grêle.

3- Dérivation biliopancréatique avec interrupteur duodénal

Il s’agit d’une chirurgie en deux parties dont la première étape est généralement similaire à la sleeve gastrectomie. La deuxième étape consiste à acheminer la partie terminale de l’intestin et à la connecter au duodénum près de l’estomac. De cette façon, la nourriture ingérée contourne la majorité de l’intestin. Ce type de chirurgie limite à la fois les aliments ingérés et les nutriments absorbés. Par conséquent, à long terme, il peut provoquer une carence en vitamines ou en nutriments.

4- Anneau gastrique réglable

L’idée de cette chirurgie est de faire une poche d’estomac plus petite qui ne reçoit qu’une petite quantité de nourriture et satisfait rapidement la faim. Cette sensation de plénitude dépend de la taille de l’ouverture entre la petite poche et le reste de l’estomac qui est contrôlée par l’anneau. Cette anneau peut être remplie de solution saline stérile injectée à travers un boîtier implanté sous la peau. La réduction de la taille de l’ouverture se produit au fil du temps par plusieurs remplissages de l’anneau. Il est considéré comme une chirurgie restrictive. Les avantages de cette chirurgie comprennent l’absence de coupure de l’estomac ou de montage intestinal, la réversibilité ou l'ajustement, la réduction de la quantité d’aliments ingérés et l’induction d’une perte de poids excessive.

5- Blocus vagal ou vBloc

Le chirurgien implante un dispositif un peu plus comme un stimulateur cardiaque qui envoie des signaux au cerveau que l’estomac est plein. Le nerf vague s’étend du cerveau à l’estomac, c’est pourquoi l’appareil est situé sous la cage thoracique et peut être contrôlé par une télécommande. L’un des avantages les plus notables est qu’il s’agit de la chirurgie la moins invasive. En revanche, si la batterie est complètement déchargée, le chirurgien devra la reprogrammer. Il peut également avoir des effets secondaires tels que des brûlures d’estomac, des nausées, des vomissements, des douleurs thoraciques, des éructations et des difficultés à avaler.

6- Ballon gastrique

C’est un type de chirurgie restrictive où un ballon gonflable est passé par la bouche dans l’estomac, puis rempli de solution saline qui donne un sentiment de plénitude. Il n’est pas destiné aux personnes qui ont déjà subi une chirurgie bariatrique, qui ont une insuffisance hépatique ou une maladie intestinale.

 

Ce sont les chirurgies bariatriques les plus couramment pratiquées. Comme nous l’avons mentionné précédemment, ils sont considérés comme des chirurgies majeures et les chirurgies majeures présentent généralement certains risques.

 

Procédure de chirurgie bariatrique

Les médecins vous donneront une liste d’instructions à suivre selon le type de chirurgie à subir

Cependant, il existe certaines règles communes à connaître. Naturellement, on demande de faire divers tests et enquêtes de laboratoire. On peut avoir des restrictions sur ce qu’on mange et boitOn peut également être conseillé de  s' inscrire à un programme d’activité physique et d’arrêter de fumer. 

 

Effets secondaires de la chirurgie bariatrique

Les chirurgies bariatriques peuvent poser certains facteurs de risque à court et à long terme.

Les risques à court terme sont des risques généraux qui peuvent survenir avec de nombreuses procédures telles que:

  1. Caillots sanguins.
  2. Saignement.
  3. Infection.
  4. Réaction indésirable à l’anesthésie.
  5. Problèmes pulmonaires ou respiratoires.
  6. fistules du tractus gastro-intestinal.

 

  • Les risques à long terme varient selon le type de chirurgie, mais voici quelques-uns des risques courants:
  1. Ulcères.
  2. Calculs biliaires.
  3. Hernies.
  4. Vomissement.
  5. Malnutrition.
  6. Reflux acide.
  7. Occlusion intestinale.
  8. Hypoglycémie, ou faible taux de sucre dans le sang.
  9. Une deuxième chirurgie, une chirurgie de révision.

 

Bien qu’il y ait une augmentation statistique du nombre de patients nécessitant une cholécystectomie à la suite d’une chirurgie de l’obésité, le nombre est suffisamment modeste pour éviter de proposer une opération préventive au moment de leur chirurgie bariatrique.

Les facteurs de risque suivants ont été associés à une probabilité accrue de morbidité postopératoire :

  • Infarctus du myocarde/angine de poitrine récent
  • accident vasculaire cérébral
  • IMC très élevé
  • Trouble de l’hémostase
  • Hypertension artérielle

 

Résultat 

Lorsqu’il est effectué par des chirurgiens qualifiés, le taux de mortalité chirurgicale à 30 jours pour le by-pass gastrique est d’environ 0,5%. Dans les centres spécialisés, la probabilité de mourir au cours du premier mois suivant un by-pass gastrique de Roux-en-Y en raison de complications est d’environ 0,2 à 0,5%.

Selon des études, le taux de mortalité enregistré par les hôpitaux ayant moins d’expertise avec la chirurgie est significativement plus élevé que le taux de mortalité rapporté par les institutions spécialisées. Le by-pass gastrique laparoscopique présente un plus grand risque de problèmes intra-abdominaux que les opérations ouvertes, mais le temps d’hospitalisation est plus court, les complications de la plaie sont plus faibles et le confort postopératoire du patient est plus élevé.

Le by-pass gastrique et d’autres procédures bariatriques peuvent entraîner une perte de poids à long terme. La quantité de poids à perdre est déterminée en fonction du type de chirurgie réalisée et des changements à apporter au mode de vie. Dans les deux ans qui suivent l’intervention, on peut peut-être perdre la moitié, sinon plus, du poids supplémentaire.

En plus de la réduction du poids, le by-pass gastrique peut traiter et résoudre les problèmes couramment associés à l’obésité, tels que:

  • Diabète de type 2
  • Hypertension
  • Maladie cardiaque
  • Apnée obstructive du sommeil
  • Stéatose hépatique non alcoolique (SHNA) 
  • Reflux gastro-œsophagien (RGO)
  • Arthrose (douleurs articulaires)

 

Quelle chirurgie serait la meilleure pour chacun?

  • La réponse à cette question dépend de nombreux facteurs, notamment le type du corps, les préférences personnelles, la conformité et la santé.
  • Par exemple, si vous êtes obèse et que vous avez déjà subi une intervention chirurgicale, les chirurgies les plus simples ne sont pas pour vous. Par conséquent, la recherche de la meilleure chirurgie pour vous est une tâche difficile.
  • Vous ne pouvez pas trouver la bonne réponse sur les pages des médias sociaux et parmi les lignes de nombreux articles. Le type de chirurgie que vous recherchez fait partie d’un plan de traitement et la chirurgie n’est qu’une étape de ce plan. C’est pourquoi vous devez demander à des professionnels de personnaliser un plan thérapeutique pour votre cas.

Soins postopératoires

Les patients doivent continuer à manger un régime riche en protéines et faible en gras après la chirurgie, et ils doivent compléter leur alimentation avec des multi vitamines, du fer et du calcium deux fois par jour. Ursodiol peut être administré pour réduire le risque de développer des calculs biliaires pendant la phase de perte de poids aiguë. Les patients doivent changer leurs habitudes alimentaires en évitant les viandes moelleuses et autres articles qui peuvent interférer avec la vidange régulière de la poche gastrique.

Des tests sanguins nutritionnels et métaboliques doivent être effectués régulièrement; dans la pratique de l’auteur, ces tests sont effectués le 6ème et le 12ème mois après la chirurgie, puis après de façon annuelle.

 

Contre-indications

  • La chirurgie bariatrique n’est pas recommandée pour ceux qui ont un cancer avancé ou une maladie rénale, hépatique ou cardiaque en phase terminale, car ces conditions raccourcissent considérablement l’espérance de vie et sont peu susceptibles de s’améliorer avec la perte de poids.
  • La schizophrénie non traitée, la toxicomanie continue et le non-respect des soins médicaux antérieurs sont tous considérés comme des contre-indications à la chirurgie bariatrique.
  • Des résultats positifs de la chirurgie bariatrique pourraient conduire à un développement socio-économique, ce qui pourrait nécessiter la supervision du patient. Pour certains patients, le traitement postopératoire peut également impliquer la planification d’une chirurgie reconstructive après la stabilité du poids.

 

Récupération par chirurgie bariatrique

Les patients après une chirurgie bariatrique doivent être pris en charge pour le reste de leur vie, y compris au moins trois rendez-vous de suivi avec l’équipe de chirurgie bariatrique au cours de la première année. L’anneau gastrique réglable par laparoscopie nécessite des ajustements plus fréquents de l’anneau. Le counseling, les groupes de soutien et le médecin de famille du patient devraient tous aider à renforcer les modifications alimentaires postopératoires (y compris les suppléments de vitamines, de minéraux et peut-être de protéines liquides), l’exercice et les améliorations du mode de vie.

 

La vie après la chirurgie de perte de poids

La chirurgie de réduction de poids peut entraîner une perte de poids importante, mais ce n’est pas un traitement de l’obésité en soi. Pour éviter de reprendre du poids après la chirurgie, vous devez vous engager à apporter des changements permanents à votre mode de vie.

Vous devrez :

  • Changez votre alimentation

Dans les semaines qui suivent la chirurgie, vous suivrez un régime liquide ou mou, mais vous passerez progressivement à un régime alimentaire équilibré régulier que vous devrez suivre et respecter pour le reste de votre vie.

  • Faites de l’exercice régulièrement 

Lorsque vous aurez récupéré de la chirurgie, vous serez encouragé à commencer et à vous en tenir à un régime d’exercice pour le reste de votre vie.

  • Assistez à des rendez-vous de suivi réguliers pour voir comment vous allez après la chirurgie et pour obtenir des conseils ou de l’aide si nécessaire.
  • Il est généralement conseillé aux femmes qui ont subi une chirurgie de réduction de poids d’éviter de tomber enceintes pendant les 12 à 18 premiers mois suivant la procédure.

 

La chirurgie bariatrique fonctionne-t-elle toujours?

Selon des études, de nombreux patients qui subissent une chirurgie de perte de poids perdent 15 à 30% de leur poids initial, selon le type d’opération. Cependant, aucun traitement, y compris la chirurgie, n’est garanti pour entraîner et maintenir une perte de poids.

Certains patients qui ont une chirurgie de perte de poids peuvent ne pas perdre autant de poids qu’ils s’y attendaient. Certaines personnes récupèrent une partie du poids qu’elles ont perdu au fil du temps. La quantité de poids que les gens récupèrent varie. La reprise de poids peut être affectée par le poids d’une personne avant la chirurgie, le type de procédure et l’adhésion aux changements d’activité et de régime alimentaire.

La chirurgie de perte de poids peut vous aider à manger moins de calories et à être plus actif physiquement. Choisir des repas et des boissons nutritifs avant et après la chirurgie peut vous aider à perdre plus de poids et à le maintenir à long terme. L’exercice physique régulier après la chirurgie aide également à perdre du poids. Pour améliorer votre santé, vous devez vous engager à faire de bons choix de vie et écouter les conseils de vos médecins.

 

Combien coûte la chirurgie de perte de poids?

La chirurgie de perte de poids peut coûter entre 15 000 $ et 25 000 $, voire plus, selon le type d’opération et s’il y a ou non des problèmes. 4 Selon l’endroit où vous résidez, les coûts peuvent être plus élevés ou moins chers. Le montant que votre assurance médicale couvrira varie en fonction de votre état et de votre fournisseur d’assurance.

 

Régime de chirurgie bariatrique

Dans le cadre d’une approche complète de contrôle du poids, les patients doivent suivre un régime alimentaire équilibré et réduit en calories. Ce qui impose quelques suggestions diététiques après la chirurgie bariatrique.

Pour éviter des troubles nutritionnels particuliers, tels que l’anémie, une supplémentation orale ou intramusculaire à vie en vitamine B12, ainsi que des suppléments de fer, de vitamine B, de folate et de calcium, est suggérée.

Recommandations nutritionnelles après une chirurgie bariatrique:

  • Manger 4 à 5 fois par jour (3 petits repas plus 1 à 2 petites collations)
  • Choisir principalement des aliments solides pour les repas et les collations
  • Limiter la consommation d’aliments solides à environ 1 tasse
  • Prendre le temps de manger lentement pour les repas et les collations (15 à 30 minutes) et bien mâcher les aliments.
  • Éviter les textures difficiles à mâcher (par exemple, les viandes dures, les légumes filandreux, les pains mous)
  • Éviter de consommer des liquides dans les 30 minutes qui ont lieu après avoir mangé des aliments solides
  • Consommer des boissons entre les repas et les collations
  • Éviter les boissons gazeuses
  • Éviter les aliments riches en sucre

 

À quoi devez-vous vous attendre après la chirurgie?

  • Chaque personne est unique, chaque personne a des détails sur sa chirurgie et cela dépend du type de chirurgie que vous avez eu, de votre situation médicale et des pratiques hospitalières et médicales.
  • Après la chirurgie, vous devez vous reposer et marcher autour de la maison, ce qui vous aidera à récupérer rapidement. Il vous sera conseillé de commencer votre activité physique dès que vous récupérez de la chirurgie, et vous commencerez d’abord un régime liquide, puis sur plusieurs semaines, vous passerez à un régime doux. Finalement, vous mangerez à nouveau des aliments solides.
  • Le nombre de kilos que vous perdrez dépend de vous, si vous suivez les règles et dépend également du type de chirurgie que vous avez eu.
  • Votre processus de perte de poids pourrait être difficile, mais rappelez-vous, si vous vous en tenez à un plan de vie sain, vous atteindrez éventuellement votre objectif.

 

Pour vous assurer d’avoir une image complète et de tout comprendre concernant la chirurgie bariatrique, nous avons invité le Dr Kim, médecin de premier plan à l’hôpital H Plus Yangji de Séoul, en Corée, pour répondre à toutes vos questions d’un point de vue expérimenté.

Interview:

Bariatric-Surgery-7cd3e3d1-b4ce-49e4-8d5a-3267a8d5b278.jpg

1- Pouvez-vous nous expliquer un peu la chirurgie bariatrique ?

Le contexte est que la procédure a été créée pour atténuer les problèmes de poids. Le mot lui-même a le concept de traiter l’obésité. Cela a commencé vers le milieu des années 1950. À la lumière des cas où l’alimentation, l’exercice et les médicaments ne fonctionnaient pas et où la nécessité de réduire le poids se présente, la chirurgie bariatrique est une option chirurgicale.

2- Pour la chirurgie bariatrique, seules les personnes obèses peuvent l’obtenir, non? Qu’est-ce que c’est exactement, combien coûte l’obésité sévère?

Pour évaluer l’obésité c’est techniquement difficile car cela suppose plonger dans les niveaux de graisse de toutes les zones du corps. Donc, en utilisant la taille et le poids, nous calculons l’indice de masse corporelle ou IMC. Nous désignons l’obésité par les niveaux d’IMC. Bien qu’il existe de légères différences entre des régions telles que l’Occident et l’Asie, l’Asie si l’indice d’IMC est de 30 ou plus, à une hauteur de 160 cm et un poids de 80 kg ou plus, nous y attachons la désignation de gravement obèse.

3- La chirurgie bariatrique peut-elle se faire par laparoscopie ?

Sûrement. Aujourd’hui, nous n’ouvrons plus l’abdomen du ventre à la poitrine pour faire de la chirurgie. Nous faisons de la chirurgie par laparoscopie ou robotique à 100% ces jours-ci.

4- Combien de tempsen moyenne la chirurgie prend-elle?

Cela dépend en grande partie des méthodes utilisées. ça dépend également de l’obésité du patient ainsi que du sexe. Pour la chirurgie courante appelée sleeve gastrectomie, cela ne prend généralement qu’une heure environ. Ce n’est pas une chirurgie particulièrement longue.

5- Combien de poids devrait être perdu après la chirurgie?

Par rapport au poids corporel initial, généralement environ 30%. Par exemple, un patient de 100 kg perdrait environ 30 kg. Parfois jusqu’à 40%. Donc, environ 30% à 40% par rapport au poids corporel d’origine. Le processus prend un an à un an et demi.

6- Y a-t-il une limite d’âge pour les personnes qui peuvent subir une chirurgie bariatrique?

Dépend des polices d’assurance de chaque pays. En Corée, il n’y a pas de limite d’âge. Toute personne de 75 ans ou plus ou proche de son espérance de vie n’a pas raison, à mon avis. Ceux de plus de 70 ans ne sont pas susceptibles de faire cette procédure.

7- Y a-t-il une limite de poids pour la chirurgie?

Oui, il y a une limite de poids selon les polices d’assurance. En Corée, c’est pour ceux qui ont un IMC de 35 ou plus. Pour un IMC entre 30 et 35, c’est seulement pour ceux qui ont des pathologies simultanées selon les directives gouvernementales.

8- Quels sont les types de chirurgie bariatrique?

D’une manière générale, il y a deux moyens;  il existe un moyen de simplement limiter la consommation d’aliments et un autre moyen qu’est de limiter à la fois la consommation ainsi que l’absorption des aliments.  Dans le monde, il existe essentiellement la sleeve gastrectomie et une autre méthode permettant aux aliments de contourner l’estomac et la majorité de l’intestin  pour aller directement dans la fin de l’intestin grêle. Vous pouvez penser à deux types, d’une manière générale.

9- Quel est le taux de réussite de la chirurgie bariatrique?

Je ne peux pas dire qu'elle est à 100%. Même si nous utilisons une caméra pour voir pendant la chirurgie bariatrique, nous ne pouvons pas dire que rien n’est sûr à 100%. Cependant, le risque est assez faible, même par rapport à ce que beaucoup peuvent supposer. Le niveau de sécurité est similaire à celui d’une chirurgie de la vésicule biliaire. Le niveau de risque est d’environ 2 à 3%. Même la mort est possible, mais c’est environ un sur mille environ. Il faut comprendre que ces patients sont à risque de toute façon. S’ils sont en surpoids, plus âgés,  de sexe masculin, ou avec des dommages aux organes internes, par exemple, s’ils ont un diabète chronique qui a induit des dommages aux reins. Ceux qui n’ont pas de facteurs de comorbidité importants ne devraient pas s’inquiéter.

10- Dans ces cas réussis, le résultat est permanent ?

Le traitement de l’obésité est destiné aux personnes souffrant de problèmes chroniques de poids. Ainsi, au fil du temps, le patient peut regagner 5 à 10%. Bien que la chirurgie soit une bonne option, ce n’est pas une panacée parfaite. Au fil du temps, certains peuvent avoir besoin de médicaments supplémentaires pour aider à garder le poids. Mais du côté positif, environ 80% des patients peuvent vivre une belle vie jamais imaginée auparavant. Les 20% restants peuvent encore vivre une vie bien meilleure qu’avant, mais pas autant qu’ils l'imaginaient.

11- Quels sont les risques de la chirurgie pour certaines personnes?

Une complication courante est l’infection dans le domaine de la chirurgie, en particulier pour ceux qui fument. Et pour ces personnes, l’infection ne se rétablit pas bien. C’est le plus grand risque. En outre, après la chirurgie de la sleeve, les acides digestifs peuvent remonter à l'œsophage et provoquer un reflux acide. Ce sont des risques réels.

12- Quels sont les tests que la personne devrait passer?

 Comme il s’agit d’une chirurgie abdominale comme prévu, nous devons faire une gastroscopie, une tomodensitométrie ou une échographie pour étudier attentivement la région de l’estomac pour d’autres problèmes. D’autres tests tels que les radiographies du thorax, les tests sanguins, etc sont pour l’administration d’une anesthésie générale. Il est également important d’enseigner les habitudes alimentaires. Après la chirurgie, on ne peut pas boire d’eau à un rythme rapide. Le repas principal sera des protéines en poudre. Il est essentiel de pratiquer ces habitudes alimentaires avant de subir l’intervention chirurgicale. Ainsi, avant la chirurgie, des tests tels que la gastroscopie, les radiographies pulmonaires et les tests sanguins sont effectués.

13- Y a-t-il des cas qui ne peuvent pas subir de chirurgie bariatrique?

Oui, il y a certainement de tels cas.:

  • Ceux qui ont une dépression incontrôlée.
  • Ceux dont les fonctions hépatiques et pulmonaires sont compromises et qui ne peuvent pas résister à une anesthésie générale.
  • Ceux qui ont des troubles mentaux. Et ceux qui ont des troubles de l’alimentation. 

 

Conclusion

Le contexte le la chirurgie bariatrique a été créée pour atténuer les problèmes liés au poids chez les patients où l’alimentation, l’exercice et les médicaments ne fonctionnent plus. Nous évaluons l’obésité en utilisant la taille et le poids pour calculer l’indice de masse corporelle ou l’IMC.

Il existe deux mécanismes pour ce type de chirurgie: un moyen de simplement limiter la consommation d’aliments comme la sleeve gastrectomie et un autre de limiter à la fois la consommation et l’absorption des aliments comme le bypass gastrique roux en y. 

La chirurgie bariatrique est réalisée par laparoscopie ou robotique à 100% ces jours-ci. Pour le temps que dure cette chirurgie, cela  dépend des méthodes utilisées. Pour une sleeve gastrectomie par exemple, cela prend environ une heure ce qui n’est pas particulièrement long.

La chirurgie bariatrique nécessite une bonne préparation de la part d’une équipe multidisciplinaire, qui, aussi, assurera un suivi post opératoire régulier pour  aider le patient à s’adapter à un nouveau mode de vie plus sain pour réduire les comorbidités et atteindre et maintenir l’objectif du poids.

Des articles

Autres Articles