l’augmentation mammaire - Points de vue de médecins experts

Date de la dernière mise à jour: 14-May-2022

21 minutes de lecture

1-Breast-augmentation-08023013-5160-4d1f-be61-e1e7f4f0720a.jpg

De nos jours, les femmes peuvent changer ou ajuster n’importe quelle partie de leur corps qu’elles n’aiment pas beaucoup.

Les chirurgies esthétiques ont rendu plus facile d’être plus attirant physiquement et plus satisfait de son apparence.

Certaines personnes peuvent opter pour une rhinoplastie pour améliorer leurs traits du visage. D’autres, en particulier les Asiatiques, pourraient subir des chirurgies des paupières pour ajuster leurs paupières et avoir des champs visuels plus larges.

L’une des chirurgies esthétiques les plus populaires est l’augmentation mammaire.

Beaucoup de femmes ont de petites tailles de seins, et elles n’en sont pas satisfaites. Elles  veulent  des seins plus gros et plus pleins pour des raisons qui diffèrent d’une femme à l’autre.

La chirurgie plastique a aidé ces femmes à obtenir ce qu’elles veulent. Les femmes peuvent obtenir ce qu’on appelle une «chirurgie d’augmentation mammaire», également connue sous le nom d’implants mammaires ou de mammoplastie d’augmentation, pour avoir le look qu’elles veulent et se sentir mieux dans leur apparence.

Cependant, l’augmentation mammaire n’est pas considérée comme une chirurgie esthétique uniquement. elle peut également être faite à des fins de reconstruction comme après mastectomie pour le cancer du sein.

Mais discutons d’un but à la fois.

Tout d’abord, plongeons plus profondément dans l’augmentation mammaire à des fins esthétiques.

Alors, qu’est-ce que l’augmentation mammaire à nouveau?

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale qui vise à augmenter la taille, la forme ou la plénitude du sein. L’augmentation peut provenir de la pose d’un implant sous le tissu mammaire ou les muscles thoraciques ou, moins fréquemment, du transfert de graisse pour  l’augmentation mammaire.

 

Anatomie et physiologie

Le sein féminin est placé sur la paroi thoracique antérieure, inférieure à la clavicule, entre le sternum et le muscle latissimus dorsi. Le pli inframammaire (IMF), également connu sous le nom de ligament inframammaire, est situé sur la bordure inférieure. Les fascias superficiels et mammaires fusionnent pour produire ce pli, qui est une structure dermique.

Les muscles pectoraux majeurs et mineurs créent la bordure postérieure ou inférieure du sein, qui est reliée au parenchyme mammaire supérieur. Le plexus sous-dermique des artères fournit du sang, avec des contributions substantielles de l’artère mammaire interne, de l’artère mammaire externe et des perforateurs intercostaux. Le plexus intercostal fournit la majorité de l’approvisionnement nerveux, les troisième à cinquième nerfs intercostaux contribuant le plus.

 

Pourquoi l’augmentation mammaire est-elle pratiquée?

Comme nous l’avons mentionné, pour certaines femmes, c’est un moyen de se sentir plus confiantes en elles-mêmes, et pour d’autres, c’est un moyen de reconstruire le sein pour différentes raisons.

 

Avantages de l’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire peut vous aider à :

  • Améliorez votre apparence si vous pensez que vos seins sont petits ou que l’un est plus petit que l’autre, ce qui a un impact sur la façon dont vous vous habillez ou la taille du soutien-gorge que vous utilisez pour les rendre de taille égale.
  • Restaurer la taille des seins après la grossesse, la perte de poids importante et l’allaitement.
  • Corrigez les seins inégaux après une chirurgie mammaire pour d’autres maladies. En d’autres termes, restaurer la symétrie des seins.
  • Boostez votre estime de soi et améliorez votre confiance en vous. En 2007, une étude menée par des chercheurs de l’Université de Floride a révélé que les augmentations mammaires par chirurgie esthétique stimulent l’estime de soi des femmes et leurs sentiments à l’égard de leur sexualité.
  • Malgré toutes ces raisons, l’augmentation mammaire est principalement considérée comme une chirurgie esthétique.

 

Implants mammaires

Qu’est-ce qu’un implant mammaire?

  • C’est une prothèse médicale qui est placée à l’intérieur du sein pour augmenter, reconstruire ou créer la forme physique du sein.
  • Les médecins utilisent généralement l’un des trois types d’implants, y compris les implants salins, les implants en gel de silicone et les implants composites alternatifs.
  • Différents types d’implants sont également utilisés.
  • Les implants salins sont remplis d’une solution stérile d’eau salée appelée solution saline. La solution se trouve à l’intérieur d’un sac ou d’une coque faite d’un type spécifique de silicium appelé silicone élastomère.

 

Implants salins

  • Les implants salins peuvent être remplis de différentes quantités de solution saline pour contrôler la sensation, la forme et la fermeté du sein.

 

  • La FDA a autorisé les implants mammaires salins pour l’augmentation mammaire chez les femmes de plus de 18 ans et pour la reconstruction mammaire chez les femmes de tout âge. Ces implants ont une coque extérieure en silicone remplie de solution saline stérile avec les caractéristiques suivantes:
  1. Il peut être vide au début (puis rempli pendant l’opération d’implantation) ou pré-rempli.
  2. Différentes tailles sont disponibles
  3. Avoir des surfaces lisses ou texturées à leurs coquilles
  4. Peut être utilisé en conjonction avec des ports de remplissage à distance intégrés: Permet également une modification postopératoire du volume salin de l’implant.
  5. Moins coûteux que les produits remplis de silicone
  6. Ruptures d’implants rapidement détectables
  7. Ondulation possible d’implant visible à la surface du sein augmenté chez les femmes ayant un tissu mammaire mince
  8. Les implants salins sont plus sûrs d’une certaine manière, car s’ils se rompent, la solution sera absorbée par le corps et expulsée naturellement.

 

L’autre type est celui des implants remplis de gel de silicone

Les implants mammaires remplis de gel de silicone ont été autorisés par la FDA pour l’augmentation mammaire chez les femmes âgées de 22 ans et plus, ainsi que la reconstruction mammaire chez les femmes de tout âge. Ces implants ont une coque extérieure en silicone remplie de différentes consistances de gel de silicone et ont les caractéristiques suivantes:

  • Disponible en différentes tailles
  • ont des surfaces lisses ou texturées à leurs coquilles
  • Plus cher que les implants remplis de solution saline.
  • Ils se sentent plus naturels que les implants remplis de solution saline.
  • Ondulations moins perceptibles dans les augmentations si la peau  est mince
  • Contrairement aux orifices de remplissage à distance, ils ne peuvent pas être implantés par une incision transombilicale, mais ils peuvent être insérés par des incisions périaréolaires, infra mammaires et trans axillaires.

Dans cet implant, s’il y a une fuite, le gel reste dans la coquille ou sort de la coquille dans la poche de l’implant. Cela peut ou non conduire à l’effondrement de l’implant. Les patients qui choisissent ce type d’implants devraient vérifier l’implant plus souvent par rapport à ceux qui ont des implants salins.

 

L’IRM et l’échographie sont utilisées pour vérifier l’état de l’implant.

Le dernier type d’implants, les implants composites alternatifs, sont remplis de différents types de substances telles que le polypropylène, l’huile de soja et d’autres matériaux.

 

  • Ces implants sont généralement placés vides, et le chirurgien utilise ensuite un minuscule port pour administrer la quantité requise de solution saline stérile pour gonfler l’implant. Après cela, le port est retiré et l’implant a une languette auto-scellante pour le site d’insertion du port. Parce que les implants salins ont généralement une plage de 25 à 50 mL indiquée par le fabricant, le chirurgien a beaucoup de marge de manœuvre pour les remplir à des quantités variées.

 

  • Certains implants salins sont remplis par le chirurgien pendant la chirurgie, tandis que d’autres sont pré remplis par les fabricants; néanmoins, les implants salins préremplis ne sont pas largement utilisés aux États-Unis.

 

  • La coque extérieure de l’implant peut être lisse ou texturée. La texturation est utilisée dans les implants façonnés ainsi que dans certains implants sphériques. La texturation aide à prévenir la rotation dans les implants façonnés et a été prouvée dans certaines études pour réduire l’apparition de contracture capsulaire lorsque l’implant est placé dans la poche sous-glandulaire.

 

  • La texturation ne semble pas réduire l’apparition de contracture lorsqu’elle est placée dans la poche sous-articulaire.

 

  • Les implants peuvent être positionnés au-dessus ou au-dessous du muscle pectoral. Subglandulaire et sous-articulaire sont d’autres termes pour la même chose. Chaque stratégie a des avantages et des inconvénients.

 

  • La sélection est influencée par l’anatomie du patient ainsi que par les préférences du chirurgien. Il n’y a pas une seule méthode de placement qui soit universellement reconnue comme la meilleure, et cela devrait être établi grâce à la collaboration entre le patient et le chirurgien. Les sites inframammaires, transaxillaires et péri-aréolaires sont également des lieux communs pour les incisions d’accès.

 

  • Cette chirurgie est le plus souvent réalisée sous anesthésie générale, mais elle peut également être réalisée sous sédation ou même sous anesthésie locale dans certains cas. L’augmentation mammaire est une procédure ambulatoire qui prend généralement de 45 à 90 minutes. La récupération est généralement rapide, la plupart des gens pouvant retourner au travail léger et aux activités en une semaine. Cela peut prendre jusqu’à 6 semaines pour reprendre des activités complètes.

 

Solution saline versus gel de silicone

  • Par rapport aux produits remplis de silicone, les implants salins sont moins chers. Certains implants peuvent également être remplis via un port distant, ce qui permet à un chirurgien de les installer par une voie transombilicale. De plus, si un implant se rompt, c’est généralement plus évident. Cependant, chez les personnes ayant un tissu mammaire mince, elles ont un plus grand risque que l’ondulation de l’implant soit évidente à la surface du sein amélioré.
  • En comparaison, les implants en silicone sont plus chers, mais on pense généralement qu’ils ont une sensation plus naturelle, et onduler dans les augmentations à peau mince est moins visible. Ceux-ci ne peuvent pas être implantés par une incision transombilicale, mais ils peuvent être insérés par des incisions périaréolaires, infra mammaires et transaxillaires.

 

Comment la chirurgie d’augmentation mammaire est -elle  faite ?

  • La procédure elle-même prend environ une à deux heures et est réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale avec des sédatifs oraux. Vous pouvez en discuter avec votre chirurgien pour décider du meilleur type d’anesthésie pour vous.
  • L’augmentation mammaire peut se faire de plusieurs façons.
  • Votre chirurgien peut accéder au sein par le pli sous le sein, connu sous le nom de pli inframammaire, l’aréole, connue sous le nom d’incision du mamelon, ou via l’aisselle qui est connue sous le nom d’approche trans axillaire.
  • Nul doute que votre chirurgien discutera de toutes ces options avec vous pour déterminer la meilleure option qui vous convient.

 

Incisions chirurgicales et plans de dissection

  • Les incisions intramammaires, périaréolaires, transaréolaires, transaxillaires et transombilicales sont les cinq techniques chirurgicales utilisées pour placer des implants mammaires.
  • Les implants mammaires peuvent être placés sous-glandulaires, sous-musculaires (sous le muscle pectoral), ou dans un double plan avec la section supérieure couverte par le muscle et la partie inférieure sous la glande.

 

Risques d’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire, comme toute autre chirurgie, comporte certains risques et complications, notamment:

  • Tissu Cicatriciel , qui déforme la forme de l’implant mammaire.
  • Infection au site de l’incision.
  • Changements dans la sensation du mamelon et du sein en raison de lésions nerveuses. Les mamelons peuvent devenir plus sensibles, moins sensibles ou complètement engourdis. Il peut être temporaire ou permanent.
  • Changements de site d’implant.
  • Fuite ou rupture de l’implant.
  • Lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires. La Food and Drug Administration des États-Unis a identifié une association possible entre les implants mammaires et un type rare de cancer des cellules immunitaires appelé lymphome anaplasique à grandes cellules. Cependant, cela ne signifie pas que les implants causent nécessairement ce cancer. Par conséquent, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ou infirmer cette association.
  • Maladie des implants mammaires. Après la chirurgie d’augmentation mammaire, certaines patientes ont signalé des symptômes systémiques, notamment de la fatigue, une perte de mémoire, des éruptions cutanées, des difficultés à se concentrer et à penser clairement et des douleurs articulaires. Cette relation entre l’implant et les symptômes n’est pas totalement comprise. Cependant, le retrait des implants peut améliorer ces symptômes. La recherche est toujours en cours pour déterminer l’association entre les implants mammaires et ces symptômes.
  • Plis ou plis dans l’implant.
  • Rotation de l’implant à l’intérieur du sein. Cette rotation se traduit par une forme anormale.
  • Ondulation de l’implant. Cela se produit lorsque l’implant est recouvert d’une fine couche de tissu uniquement, qui adhère à la surface de l’implant. C’est très difficile à traiter.
  • Ne pas être en mesure d’allaiter ou de produire un peu moins de lait maternel que vous ne le feriez sans implant mammaire.

Les chirurgiens ne savent pas ce qui cause la contracture, bien que beaucoup supposent une infection subclinique ou de bas grade, qui peut produire une inflammation et un biofilm de capsule, qui peut provoquer une contracture. Staphylococcus epidermidis et Propionibacterium acnes sont les bactéries les plus souvent identifiées dans les investigations de contracture capsulaire des implants mammaires.

La contracture capsulaire est évaluée sur une échelle de 1 à 4, les cas graves nécessitant une correction chirurgicale ou éventuellement un retrait d’implant. Il est essentiel que les personnes subissant cette opération comprennent que de nombreuses femmes qui ont des implants mammaires peuvent avoir besoin d’une chirurgie mammaire supplémentaire à un moment donné de leur vie.

Il y a eu récemment des indications que les femmes qui reçoivent des implants mammaires sont plus susceptibles d’être diagnostiquées avec un lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC). Le lien précis entre les implants et le LAGC n’a pas encore été découvert, bien qu’il puisse être plus fréquent avec un type spécifique de texturation sur l’implant.

Avant votre chirurgie d’augmentation mammaire, vous devez comprendre l’ensemble du processus et discuter avec votre chirurgien de tout, y compris le type d’implant, le type d’anesthésie et la préparation avant la chirurgie.

Vous consulterez également votre chirurgien au sujet de la taille, de la sensation et de la forme que vous souhaitez. Vous devriez également examiner attentivement les informations écrites sur le type d’implant que vous choisissez.

 

Vous devez garder à l’esprit certains faits sur l’augmentation mammaire et les implants mammaires. Par exemple:

  • Les implants mammaires n'empêchent pas vos seins de s’affaisser avec l’âge. Si vous avez déjà des seins affaissés, votre chirurgien vous recommandera un lifting des seins avec des implants mammaires.
  • Les implants mammaires ne dureront pas toute une vie. La rupture de l’implant est possible. En outre, la durée de vie moyenne d’un implant est de 10 ans. Et à mesure que votre corps change et que vous gagnez ou perdez du poids, l’apparence de vos seins changera également. Ces situations peuvent mener à d’autres chirurgies.
  • Le dépistage par mammographie sera plus compliqué que d’habitude. Si vous avez des implants mammaires, en plus d’une mammographie, vous aurez besoin de tests de dépistage et de vues supplémentaires.
  • Et comme nous l’avons mentionné précédemment, les implants mammaires peuvent interférer avec l’allaitement.
  • Certaines compagnies d’assurance, ou presque toutes, ne couvrent pas les chirurgies d’augmentation mammaire, sauf si cela est médicalement nécessaire, comme après une mastectomie due à un cancer du sein. Alors, soyez prêt à faire face à toutes les dépenses, y compris les chirurgies et les futurs tests.
  • Si vous avez décidé de retirer vos implants, vous pourriez avoir besoin de chirurgies supplémentaires. Vous pourriez avoir besoin d’un lifting des seins ou d’une autre chirurgie corrective pour aider à restaurer l’ancienne apparence des seins.
  • Vous devrez dépister la rupture de l’implant mammaire en silicone. La FDA recommande un dépistage de routine avec IRM du sein cinq à six ans après la pose de l’implant en silicone pour vérifier la rupture de l’implant. Après cela, une IRM du sein est recommandée tous les deux à trois ans. L’échographie peut être une méthode alternative pour vérifier la rupture de l’implant. Vous pouvez discuter avec votre chirurgien de la méthode de dépistage appropriée pour votre cas.
  • Vous pourriez avoir besoin d’une mammographie de base avant votre chirurgie.
  • Votre chirurgien pourrait vous demander de prendre certains médicaments avant la chirurgie ou d’éviter certains médicaments, par exemple, votre médecin pourrait vous demander d’arrêter l’aspirine ou d’autres médicaments qui peuvent augmenter les saignements.
  • Si vous êtes fumeur, votre médecin vous demandera d’arrêter de fumer pendant environ quatre à six semaines avant et après la chirurgie.

Un autre point important que vous devez garder à l’esprit lorsque vous envisagez une chirurgie d’augmentation mammaire est que vous pouvez toujours avoir un cancer du sein après avoir eu des implants mammaires. Cela signifie que vous devez être conscient de l’apparence et de la sensation de vos seins après la chirurgie afin que si une masse ou un changement anormal apparaît sur vos seins, vous puissiez le signaler à votre médecin.

De plus, vous devriez toujours subir votre dépistage régulier du cancer du sein après avoir eu des implants mammaires. Mais le technicien fera la mammographie d’une manière différente pour permettre au tissu mammaire d’apparaître.

 

Équipement

La chirurgie d’augmentation mammaire ne nécessite généralement que l’utilisation d’un équipement de base en salle d’opération. Certains chirurgiens préfèrent utiliser un rétracteur éclairé pour voir à l’intérieur de la poche mammaire faite pour l’implant, tandis que d’autres préfèrent utiliser une lampe frontale. Lors de l’utilisation des méthodes ombilicales ou axillaires, un endoscope ou un autre équipement spécialisé peut être nécessaire.

Certains chirurgiens peuvent proposer d’insérer l’implant à travers un manchon d’implant personnalisé. Cela peut rendre la pose de l’implant plus simple et fait partie de la méthode sans contact, qui permet le moins de contact possible avec l’implant. Cela peut réduire la possibilité de dommages aux implants et d’infection bactérienne.

 

Points Essentiels à savoir sur l’augmentation mammaire

Les implants mammaires ne sont pas conçus pour durer éternellement, bien que la plupart des entreprises offrent une garantie de 10 ans en cas de rupture. À l’examen physique, la rupture d’implant salin est souvent plus facilement identifiée que la rupture d’implant en silicone. En conséquence, la FDA recommande aux femmes ayant des implants en gel de silicone de subir une imagerie mammaire par IRM trois ans après l’implantation et tous les deux ans par la suite pour identifier une rupture silencieuse.

Les patientes qui ont des implants salins doivent suivre leur routine de mammographie prescrite pour le dépistage du cancer du sein. En outre, les patients peuvent développer une contracture capsulaire au fil du temps et devraient consulter un chirurgien plasticien s’ils ont des préoccupations ou des questions à ce sujet.

 

Contre-indications de l’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire n’est pas contre-indiquée chez la majorité des individus. Cependant, elle est contre-indiquée s'il y a une infection mammaire active, une malignité active, une grossesse, des antécédents de maladie auto-immune, une radiothérapie en cours des conditions médicales instables ou une sensibilité connue au silicone. Cette procédure ne doit pas être effectuée sur des personnes psychologiquement instables ou qui ont des attentes déraisonnables.

 

Résultats

L’augmentation mammaire produit les meilleurs résultats de toute chirurgie esthétique. La majorité des patientes sont non seulement satisfaites du résultat, mais elles gagnent également en estime de soi et en confiance. Les complications après une augmentation mammaire sont rares et varient selon l’expertise du chirurgien. Selon les enquêtes, environ 70 à 80% des patientes sont heureuses et pensent que le résultat a été excellent.

 

Coût de la chirurgie d’augmentation mammaire

Le prix de la chirurgie d’implant mammaire varie de 3 500 £ à 8 000 £. Cela n’inclut généralement pas le coût des consultations ou du traitement de suivi.

 

L’augmentation mammaire est-elle sécuritaire?

L’augmentation mammaire et la reconstruction avec des implants salins et en silicone sont considérées comme sûres. Les deux types d’implants sont encore à l’étude pour leur sécurité et leur efficacité.

 

Pour vous assurer d’avoir une image complète et de comprendre tout ce qui concerne l’augmentation mammaire, nous avons invité le Dr Choi, chirurgien esthétique renommé de Séoul, en Corée, à répondre à toutes vos questions d’un point de vue expérimenté.

Interview:

Breast-Augmentation-e9129e70-12f0-4980-a8f8-0b03eab70945.jpg

1- Combien de types de chirurgie mammaire existe-t-il en Corée?

Il existe de nombreux types de chirurgie mammaire. Cela dépend de la raison pour laquelle la patiente a choisi cette chirurgie mammaire. Si la personne a de petits seins, nous pouvons faire de l’élargissement. Si les seins s’affaissent, nous pouvons les soulever. Et, si les seins sont trop gros, nous pouvons faire de la réduction. Et pour les patientes atteintes de cancer qui ont perdu leurs seins, nous faisons aussi de la reconstruction.

2- Qu’est-ce qu’un lifting des seins?

Le sein peut s’affaisser pour diverses raisons. Allaitement ou changement de poids dû à une perte ou un gain de poids soudain. Si les seins grossissent puis maigrissent, ils ont tendance à s’affaisser. La chirurgie du lifting résout ce type de problème. La chirurgie de lifting des seins peut être divisée en plusieurs types.

3- Dans quels cas le lifting des seins se fait-il?

Nous ne pouvons pas dire exactement qu’un lifting des seins est nécessaire. Si soulever améliorera son bien-être psychologique, bien sûr. Mais si l’on souhaite agrandir sans lifting,il faut examiner si les conduits sont au niveau des mamelons. Si les canaux mammaires sont sous les mamelons, nous ne pouvons pas simplement faire l’agrandissement. Cela doit être fait avec un lifting. Nous essayons d’éviter la chirurgie de lifting, car elle peut laisser une cicatrice visible. Cependant, si les conduits sont sous les mamelons, un lifting est le cours recommandé.

4- Combien de temps dure habituellement un implant?

Lorsque les clients viennent pour une consultation et demandent s’ils peuvent changer l’implant tous les dix ans. Les implants mammaires d’aujourd’hui en sont à leur sixième génération. Les premiers sont sortis dans les années 1960. Cependant, les patients qui avaient des implants de deuxième et troisième génération passent-ils à de nouveaux implants? Non, ils ne le font pas. S’ils n’éclatent pas, ils peuvent continuer à les utiliser. Mais comme il n’est pas évident parfois de savoir si l’implant éclate, il est impératif que l’on passe des examens réguliers. Cependant, il y avait des implants qui étaient problématiques. Par exemple, les implants d’Allergan. Comme ils ne sont pas  bons  pour la santé, il est recommandé de passer à un nouveau si l’on a l’implant Allergan actuellement.

5- Est-il possible de se faire opérer en cas de grosseur mammaire ou de mammite ?

À notre hôpital, nous effectuons toujours des examens échographiques avant la chirurgie. Habituellement, nous nous implantons sous la couche musculaire. Au-dessus du muscle, il y a le canal mammaire, qui est sujet aux bosses ou même au cancer. Si, à l’examen, la présence d’un cancer est détecté, nous ne pouvons pas effectuer d’implants tant que le cancer n’a pas été traité pour la première fois à l’hôpital. Mais la plupart des gens n’ont pas de cancer. Si les excroissances sont bénignes, nous pouvons faire la chirurgie après les avoir enlevés. Ou si la taille est petite, il est préférable de le laisser seul et d’effectuer une intervention chirurgicale. Donc, même s’il y a une bosse, nous pouvons faire de la chirurgie sans gros problèmes.

6- OK, par exemple, comment choisir le meilleur implant qui me convient ? Quelles sont vos recommandations ?

Nous effectuons des chirurgies mammaires pour plus d’un millier de patientes chaque année. Nous recherchons constamment les meilleurs implants, ceux qui ont de faibles effets secondaires. Nous tenons des statistiques chaque année. Nous avons découvert que les implants micro texturés ont la plus faible occurrence d’effets secondaires. Nous connaissons par type de matériau et par fabricant. Les formes sont différentes et nous pouvons discuter de celle qui convient le mieux à vos besoins.Le médecin peut aider à choisir le type d’implant qui correspondrait le mieux aux objectifs du client. Donc, une consultation est très importante.

7- Quand un client peut-il retourner faire du sport après la chirurgie?

Deux à trois jours après la chirurgie peuvent commencer à travailler dans un bureau. Dans les emplois qui nécessitent beaucoup d’utilisation des armes, il faut environ une semaine de récupération. Pour les sports intensifs, il est préférable de récupérer pendant un mois avant de le faire. Pour les sports simples comme le jogging, il ne faut qu’une semaine de repos. Donc, même si vous venez de l’étranger, comme il ne faut qu’une semaine de repos la plupart du temps, c’est une procédure gérable pour les visiteurs.

8- Est-il possible d’allaiter après l’implantation ?

Oui, c’est tout à fait possible. Les implants passent sous le tissu musculaire. L’allaitement n’est pas un problème puisque le tissu est au-dessus de la couche musculaire. L’allaitement maternel et la chirurgie des implants mammaires ne posent aucun problème.

9- Quelles sont les limites de la chirurgie de lifting des seins?

Ce que les chirurgiens esthétiques détestent, ce sont les cicatrices. Mais il est impossible d’effectuer un lifting sans trancher un excès de tissu. Le but de la chirurgie de lifting est de limiter autant que possible les cicatrices visibles. Mais si nous limitons les cicatrices, alors l’ascenseur est modeste. Il est essentiel d’avoir une consultation approfondie pour répondre au mieux aux attentes avec la procédure appropriée. De cette façon, nous pouvons limiter les regrets potentiels. Étant donné que les cicatrices ne disparaissent pas complètement, même avec des traitements au laser, nous devons consulter avant la chirurgie.

10- Y a-t-il une limite d’âge pour la chirurgie mammaire?

La chirurgie mammaire peut être effectuée par toute personne qui est complètement adulte, environ deux à trois ans après la pleine croissance. Aujourd’hui, de nombreux étudiants l’ont fait. Mais aussi, beaucoup vers l’âge de soixante ans, les ont aussi faits. Tous les groupes d’âge des adultes les font faire. Les plus jeunes ont tendance à vouloir agrandir, tandis que les plus âgés ont tendance à vouloir un lifting. La chirurgie mammaire couvre tous ces besoins.

11- Quels sont les effets secondaires les plus courants après une chirurgie mammaire?

Les effets secondaires de la chirurgie mammaire sont bien sûr inquiétants. Le fait qu’une matière étrangère coexiste à l’intérieur avec le corps est un gros problème. La grande question est de savoir si l’implant peut coexister en toute sécurité avec le corps. Nous utilisons donc nos connaissances pour choisir les meilleurs implants. Mais même avec ce dévouement, il y a des moments où les implants déclenchent des effets secondaires tels que des fuites, des saignements, des infections, etc. Afin de limiter de tels problèmes, l’hôpital doit être bien équipé, propre. En outre, les compétences et l’expérience du chirurgien sont importantes. Et l’entretien après la chirurgie. Si un implant de haute qualité est utilisé. Tout cela compte et influence les résultats. J’ai commencé à faire des implants il y a une vingtaine d’années. Même à l’époque, les problèmes étaient peu fréquents, mais aujourd’hui, ils sont encore plus faibles. C’est une procédure qui peut être faite sans trop de soucis.

 

Conclusion

Il existe de nombreux types de chirurgie mammaire. Cela dépend de la raison pour laquelle le patient en veut un. Si la personne a de petits seins, nous pouvons les agrandir. Si les seins s’affaissent, nous pouvons les soulever. Et, si les seins sont trop gros, nous pouvons les réduire. Et pour les patientes atteintes de cancer qui ont perdu leurs seins, nous faisons aussi de la reconstruction.

Les seins peuvent s’affaisser pour diverses raisons. Allaitement ou changement de poids dû à une perte ou à un gain de poids soudain. Si les seins grossissent puis disparaissent, ils ont tendance à s’affaisser. La chirurgie de levage résout ce type de problème.

Les implants en sont maintenant à leur sixième génération, car les premiers sont arrivés sur le marché dans les années 1960. Si les anciens implants n’ont aucun problème, il n’y a aucune raison de les faire retirer et changer. Cependant, il y a des problèmes qui nécessitent une attention, y compris les fuites, les saignements ou les infections. En outre, certains sont connus pour être problématiques, comme les implants d’Allergan. Si un patient a un Allergan, il est recommandé de le faire enlever et remplacé par un plus sûr.

Quant aux préoccupations pour pouvoir allaiter après l’augmentation, oui, ce n’est pas un problème car l’implant se trouve sous la couche musculaire tandis que le lait maternel est généré au-dessus de la couche musculaire.

Des hôpitaux tels que View PS effectuent plus d’un millier de chirurgies par an, ce qui en fait une expérience et un savoir-faire uniques. Leur expérience leur permet de suggérer les meilleurs implants et d’effectuer la chirurgie avec précision.

La chirurgie mammaire peut être effectuée par toute personne qui est complètement adulte, environ deux à trois ans après la pleine croissance. Aujourd’hui, de nombreux étudiants les font faire. Mais aussi, beaucoup vers l’âge de soixante ans, les ont aussi faits. Tous les groupes d’âge des adultes les font faire. Les plus jeunes ont tendance à vouloir agrandir, tandis que les plus âgés ont tendance à vouloir un ascenseur. La chirurgie mammaire couvre tous ces besoins.

Des articles

Autres Articles