Search

La parodontie - Points de vue de médecins experts

Date de la dernière mise à jour: 26-Feb-2022

17 minutes de lecture


Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet très important, d’une partie du corps qui peut vous faire vivre confortablement dans une douleur quotidienne.

Nous allons donc parler de la santé de la bouche et des dents. Et pour être plus précis, nous allons discuter de parodontie.

Mais qu’est-ce que la parodontie ?

La parodontie est la branche de la dentisterie qui traite exclusivement des structures de soutien autour des dents, et qui sont connues sous le nom de parodonte.

Le terme est dérivé de la langue grecque, "Péri" signifie autour et "Odons" signifie dent.

La parodontie se concentre sur les maladies inflammatoires qui détruisent les gencives et les autres structures de soutien autour de la dent.

Un parodontiste est un dentiste dont la spécialité est principalement la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies parodontales ainsi que la pose d’implants parodontaux. Le parodontiste est également l’expert dans le traitement des maladies dentaires inflammatoires.

Un parodontiste examine les gencives pour vérifier s’il y a une récession de la ligne gingivale, évalue comment les dents s’emboîtent lorsqu’elles mordent et vérifie les dents pour voir si elles sont lâches. Il ou elle prend le petit instrument de mesure appelé sonde, le place entre les dents et les gencives pour mesurer la profondeur des espaces, appelés poches parodontales; tout ceci afin d'évaluer la santé des gencives.

 

Alors, de quelles maladies parlons-nous? Qui devrait voir un parodontiste?

Certains des besoins parodontaux des patients peuvent être satisfaits par un dentiste généraliste. Cependant, comme de plus en plus de patients développent des signes de maladies parodontales qui sont couplés à une relation entre les maladies parodontales et d’autres maladies chroniques associées au vieillissement, la nécessité d’un traitement parodontal est plus grande. De grands niveaux d’expertise et une formation approfondie sont nécessaires.

Les patients qui se plaignent de symptômes légers à modérés de maladies parodontales sont mieux traités par un partenariat entre un dentiste généraliste et un parodontiste.

Et maintenant, découvrons-en plus sur les structures et les maladies parodontales.

Les structures parodontales comprennent:

  • La gencive.
  • L’alvéole, qui est  l’os de la mâchoire ou l’os alvéolaire.
  • Le ligament parodontal, qui maintient la dent en place dans alvéolaire, également appelé le desmodonte.
  • Le cément, qui relie la dent à l’os alvéolaire en ancrant la dent au ligament parodontal.

Chacune de ces structures a sa propre fonction et ses propres maladies.

 

Alors, commençons par la gencive. Qu’est ce qui lui arrive lorsqu’elle est inflammée?

La gencive est la partie qui entoure la base des dents.

Lorsque la gencive est enflammée, on parle de « gingivite ».

C’est une forme légère et courante de maladie des gencives ou de maladie parodontale. Il provoque une irritation, rougeur et un gonflement.

Bien que cela puisse paraître un léger un problème, il est important de prendre la gingivite au sérieux et de la traiter rapidement car elle pourrait conduire à une forme plus grave de la maladie appelée parodontite avec perte des dents.

Les gencives saines sont de couleur roses, fermes et bien ajustées autour des dents. Mais lorsqu’il y a une gingivite, certains signes et symptômes courants apparaissent à leur niveau, notamment:

  • Un gonflement.
  • Gencives tendres.
  • mauvaise haleine.
  • une  rougeur sombre .
  • Recul des gencives.
  • Saignement pendant le brossage ou le fil dentaire.

 

Mais qu’est-ce qui cause la gingivite?

La cause la plus fréquente de gingivite est une mauvaise hygiène buccale qui encourage la formation de plaques dentaires. Les plaques, par conséquent, provoquent une inflammation des tissus environnants.

Voici comment les plaques provoquent une inflammation:

  1. Tout d’abord, la plaque se forme sur les dents. Qu’est-ce qu’une plaque? C’est un film invisible collant qui est composé principalement de bactéries qui se forment lorsque les aliments qu’on mange, en particulier les sucres et l’amidon, interagissent avec les bactéries normalement présentes dans la bouche. Ces plaques nécessitent un retrait quotidien car elles se forment très rapidement.
  2. Ensuite, la plaque se transforme en tartre. Lorsque la plaque reste sur les dents, elle peut durcir sous la gencive en ce qu’on appelle le tartre de calcul, recueillant plus de bactéries. Ce tartre rend difficile l’ablation des plaques et agit comme un bouclier qui protège les bactéries et provoque une irritation le long de la gencive. Les tartres, malheureusement, ne peuvent pas être enlevés par simple brossage, ils ont besoin d’un nettoyage dentaire professionnel.
  3. la gencive devient enflammée. Plus le tartre et les plaques restent longtemps sur les dents, plus il y aura d’irritation et de gonflement. Les gencives deviennent enflammées, rouges et saignent facilement. Des caries dentaires peuvent également survenir. Si cette inflammation n’est pas traitée, elle peut devenir une parodontite et, éventuellement, une perte dentaire.

Il y a certains facteurs de risque, s’ils sont éliminés, vous vous protégerez de la gingivite. Ces facteurs de risque sont les suivants:

  • Mauvais soins bucco dentaire.
  • Fumer ou mâcher du tabac.
  • xérostomie.
  • Mauvaise nutrition.
  • Carence en vitamine C.
  • Dents tordus difficiles à traiter.
  • Certains médicaments tels que la phénytoïne.

Vous pouvez facilement prévenir cette maladie par une bonne hygiène buccale, des visites dentaires régulières et de bonnes pratiques de santé telles qu’une alimentation saine et la gestion de la glycémie.

Quant au traitement, il doit être ponctuel et rapide pour éviter toutes les complications. Un traitement précoce inverse les symptômes et inhibe la progression de la maladie.

Le traitement professionnel de la gingivite comprend:

  • Nettoyage dentaire professionnel. Vous devriez consulter votre dentiste régulièrement pour enlever toutes les plaques, tartres et produits bactériens dans une procédure connue sous le nom de détartrage et de surfaçage radiculaire.  Le détartrage élimine les bactéries et le tartre de la surface et sous les gencives. Le surfaçage radiculaire élimine les bactéries résultant de l’inflammation et lisse les surfaces des racines.
  • Restauration dentaire, si nécessaire. Des dents mal alignées, des couronnes mal ajustées ou des ponts peuvent contribuer à la maladie et rendre difficile d’enlever des plaques au quotidien. Donc, vous devriez consulter votre médecin si l’une des restaurations dentaires est à l’origine de votre inflammation.

Soins continus. Le maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire à la maison et des examens dentaires réguliers assureront la sécurité de vos dents.

Si le traitement est négligé, il conduirait à une maladie plus grave qui impliquerait d’autres structures. Ça mène en fait à une parodontite.

 

Alors, qu’est-ce que la parodontite? Quelle est la différence entre la gingivite et la parodontite?

La parodontite est une infection grave des gencives qui endommage les tissus mous et qui est encore sans traitement, à la longue, elle peut entraîner une maladie osseuse grave.

Cela se produit lorsque la gingivite n’est pas traitée et que la maladie parodontale progresse. Lorsqu’elle se développe, la couche interne des gencives et des os s’éloigne des dents pour former des poches parodontales avec des bactéries nocives. Ensuite, les plaques se développent sous la gencive, ce qui peut entraîner une perte de la dent et de l’os.

Les symptômes de la parodontite comprennent:

  • Gencives oedématiées.
  • Gencives violacées ou rouges sombres.
  • mauvaise haleine.
  • Saignement facile des gencives.
  • Dents lâches.
  • Mastication douloureuse.
  • Cracher du sang lors du brossage ou du fil dentaire.
  • De nouveaux espaces se développent entre les dents.
  • Changement dans la façon dont les dents s’emboîtent lorsqu’on mord.
  • Présence de pus entre les dents et les gencives.
  • Gencives tendres au toucher.
  • Recul des gencives qui font paraître les dents plus longues que la normale.

Il existe également des facteurs de risque qui augmentent le risque de parodontite, tels que:

  • gingivite.
  • Mauvaises habitudes de soins buccodentaires.
  • tabagisme.
  • Changements hormonaux tels que ceux liés à la grossesse et à la ménopause.
  • Certaines maladies telles que la maladie de Crohn, le diabète et la polyarthrite rhumatoïde.
  • obésité.
  • Mauvaise nutrition et carence en vitamine C.
  • génétique.

La parodontite peut entraîner des complications encore plus graves. Les bactéries responsables de la parodontite peuvent pénétrer dans la circulation sanguine et affecter d’autres parties ou organes du corps.

La parodontite est aussi liée à des maladies respiratoires, à la polyarthrite rhumatoïde, la maladie coronarienne ainsi qu’au contrôle difficile de la glycémie chez les diabétiques.

Et tout comme la gingivite, une bonne hygiène buccale et des visites dentaires régulières peuvent prévenir dès le début toutes ces complications.

 

Mais comment les médecins déterminent-ils s’il s’agit d’une gingivite ou d’une parodontite? Comment faire le diagnostic?

Le dentiste:

  • Passe en revue les antécédents médicaux pour identifier les facteurs de risque qui pourraient contribuer au symptômes.
  • Examine la bouche à la recherche des plaques, des tartres ou tout saignement des gencives.
  • Mesure la profondeur de la poche. Comme nous l’avons mentionné au début de notre vidéo, le médecin utilise un instrument appelé sonde pour mesurer la profondeur de la rainure entre les gencives et les dents en la plaçant à côté des dents et sous la gencive. Chez une personne en bonne santé, cette poche mesure entre 1 et 3 mm. Des poches plus profondes que 4 mm pourraient indiquer une parodontite.
  • Prends des radiographies dentaires. Ils aident à vérifier toute perte osseuse dans les zones où il y a des poches profondes.

Après tous les examens et investigations, le médecin sera en mesure de définir le stade de la maladie en fonction de sa gravité, de la santé du patient et du traitement approprié à chaque cas.

Le traitement de la parodontite peut être effectué par un parodontiste, un dentiste ou un hygiéniste dentaire.

Le but du traitement est de nettoyer soigneusement ces poches résultantes autour des dents et de prévenir tout dommage à l’os voisin.

Les chances de succès du traitement augmenteront si on adopte une routine de soins dentaires quotidiens sains et qu’on cesse d’adopter toute  mauvaise habitude telles que le tabagisme.

En plus du traitement de la gingivite qui comprend le détartrage et le surfaçage radiculaire, le traitement parodontique nécessite des antibiotiques topiques ou oraux pour contrôler l’infection bactérienne.

 

Notre rôle aujourd’hui est de répondre à la plupart de vos questions concernant la parodontie. Nous avons le Dr Lee, qui est un médecin renommé chez Good Life Dental à Séoul et qui va nous parler de la parodontie d’un point de vue médical expérimenté.

Interview:

Qu’est-ce qu’un département parodontal et pourquoi vous vous y êtes spécialisé?

En termes simples, un parodontiste s’occupe des problèmes affectant les gencives dentaires. Par exemple, comme beaucoup d’entre vous le savent, la détartrage. Le détartrage est une méthode non chirurgicale qui prend soin des gencives dentaires, et c'est ce que nous faisons. Nous faisons également le détartrage profond, ce qui nécessite une anesthésie locale. Grâce un détartrage profond, ainsi qu’à l’anesthésie, nous nous débarrassons de l’accumulation du tartre et des infections entre les gencives et les dents. Et, dans les cas où la maladie des gencives est grave, nous faisons également de la chirurgie. Comme nous l’avons déjà dit, le détartrage et le détartrage profond sont des techniques non chirurgicales pour prendre soin des gencives mais la chirurgie des gencives consiste à enlever les parties infectées de la gencive. Dans les cas où la maladie des gencives continue de se reproduire même après les traitements, ce qui entraîne la nécessité de l’ablation de la dent ou lorsqu’un patient manque de dents, nous installons des implants. Donc, prendre soin des gencives, effectuer une chirurgie en cas de besoin et même effectuer des implants, c’est ce que fait un parodontiste. Nous pouvons également ajouter que nous pouvons aider au développement sain des gencives, nous pouvons même effectuer des greffes de gencives grâce à une intervention chirurgicale. Combiner, entretenir et dans certains cas remplacer les dents par un implant fait aussi partie de nos attributions. Nous pouvons également ajouter que nous aidons à prendre soin, maintenir et finalement donner la liberté à ceux qui suivent notre régime est notre but ultime. La raison pour laquelle j’ai étudié la parodontie est parce qu’après avoir obtenu mon diplôme universitaire et travaillé dans une clinique dentaire, j’ai réalisé que l’aspect le plus important est d’aider à prendre soin des dents et des gencives du patient, et si elles manquent, les remplacer et les aider à récupérer sont les aspects les plus importants de la raison pour laquelle j’ai étudié la parodontie et suis devenu parodontiste.

Docteur Lee, êtes-vous actuellement chargé des traitements parodontaux dansvotre hôpital dentaire?

La réponse courte est oui, mais notre hôpital compte cinq ou six médecins-chefs qui font leurs spécialités. Chacune de leurs spécialités est différente, nous avons donc des dentistes et des orthodontistes. Ainsi, chacun de nous communique et essaie d’adapter le meilleur traitement pour chaque patient. Donc, comme je l’ai dit, les bases de la parodontie, à savoir le détartrage, le détartrage chirurgical et les implants sont faites aux besoins spécifiques de chaque patient. La chose la plus importante est de protéger sa santé dentaire et de maintenir ses dents saines. Pour ceux qui n’ont pas de dents ou ceux qui ont besoin de les enlever, nous offrons la solution implantaire et aidons à maintenir un mode de vie sain normal. Ainsi, j’aide les patients de diverses manières à maintenir leurs dents saines ici à la clinique.

Les implants. Il a été vraiment tendance ces derniers temps.

oui.

Que doivent prendre en  considération les patients et les médecins avant de le faire?

De nos jours, l’information est abondante sur Internet. Si l’on tape une greffe ou des implants, il y a beaucoup d’informations. Bien que la majorité de l’information soit correcte, ce que le patient doit savoir est plus ou moins facilement disponible. Cependant, si j’explique simplement, si l’on a besoin d’un implant dentaire ou de plusieurs implants dentaires, il y a assez de questions que l’on doit considérer. Par exemple, l’abondance de la structure osseuse qui peut soutenir les dents (implant) est nécessaire. L’implant a besoin d’une certaine base de structure osseuse minimale pour soutenir l’implant. Si la structure osseuse est trop peu profonde ou trop petite, nous devons d’abord la compléter par une greffe. Une question clé pour nous de décider s’il faut greffer la structure osseuse nécessaire avant la chirurgie de l’implant ou simultanément en conjonction avec la procédure, ou devrions-nous effectuer la procédure sans greffe osseuse. Telles sont les questions que nous devons prendre en considération. En outre, nous venons de parler de la quantité ou de l’abondance des os de soutien, mais nous devons également tenir compte de l’état actuel des os. Également, la santé globale du patient est importante. Ainsi, même si nous faisons simplement un implant dentaire, nous devons planifier en fonction de l’état de chaque patient et nous devons obtenir le meilleur résultat. En outre, les patients doivent également prendre en compte de nombreuses questions. Par exemple, un patient pourrait penser à simplement obtenir un implant, mais après l'avoir eu, il est important de prendre soin de l’implant et de la couronne. Les patients doivent prendre bien soin de leur santé. Par exemple, ceux qui fument devraient cesser de fumer et réduire leur consommation d’alcool. Avoir un implant n’est donc pas la fin du processus mais le début d’une nouvelle vie, qui comporte de nombreuses responsabilités.

Tellement compliqué ! Comment les patients devraient-ils prendre soin de leurs implants?

Comme je l’ai dit, les patients devraient réaliser que l’obtention d’un implant n’est pas la fin, mais que c'est un nouveau départ. Beaucoup pensent qu’ils peuvent arrêter de visiter le dentiste après avoir obtenu des implants et continuer à manger normalement et soudainement sont confrontés à des implants qui ne sont pas stables et qui se déplacent et donc ils finissent par soudainement visiter le dentiste. Au lieu de cela, les patients devraient considérer leurs implants comme leurs propres dents et en prendre soin dans ce sens. Même les dents implantées peuvent avoir des maladies. Si les implants ne sont pas bien pris en charge, les gencives environnantes peuvent se détériorer et même avoir des infections tout comme les dents normales. Je dis trois choses à tous mes patients, qu’ils aient des dents normales ou des implants. Tout d’abord, le traitement correct que nous donnons à nos patients est la clé. Deuxièmement, les soins que les patients font seuls à la maison lorsqu’ils ne sont pas dans une clinique dentaire - essentiellement la façon dont ils se brossent les dents et les gencives ainsi que le fil dentaire. Troisièmement, des examens réguliers. Ainsi, le travail n’est pas terminé après avoir visité le dentiste. Il doit être complété par de bons soins à domicile et par des examens réguliers chez le dentiste. Certains problèmes surviennent même avec de bons auto soins, nous pouvons détecter ces problèmes lors de bilans de santé réguliers et prévenir de pires résultats avec des traitements en temps opportun. Donc, encore une fois, nos traitements dentaires, les auto soins du patient et les examens réguliers pour le diagnostic et la prévention doivent être consciencieusement conservés. Non seulement pour les dents naturelles, mais aussi pour les implants afin de les utiliser pendant une longue période.

Quand vous avez introduit la parodontie pour la première fois, vous avez mentionné la transplantation de gencives.

oui.

Et, chirurgie parodontale esthétique. Je pense qu’il n’y a pas beaucoup de gens qui connaissent cela. Pouvez-vous nous l’expliquer brièvement?

En réalité, beaucoup de gens sont bien conscients des procédures et des problèmes tels que les maladies des gencives, le détartrage, le traitement des gencives, la chirurgie des gencives, l’implant, le lifting des sinus. Cependant, la greffe de tissu gingival, ou les chirurgies parodontales pré-prothétiques sont des termes dont peu de gens ont entendu parler. Si nous commençons d’abord par la greffe de tissu gingival, qui s’applique à la fois aux dents naturelles et aux implants, il existe deux types de tissu gingival qui maintiennent les dents en place - le type plus dur appelé gencive et la gencive plus lâche appelée muqueuse alvéolaire. Si nous mobilisons de l’air dans notre bouche, nous pouvons sentir qu’il y a des tissus qui sont flexibles et des tissus qui sont plus durs et immobiles. Ces tissus maintiennent les dents en place et empêchent également l’empiètement par les bactéries. Mais si la gencive est absente, et lorsque les joues sont tirées, les dents suivent le mouvement et créent temporairement une poche d’air ou saignent lors du brossage si la gencive est affaiblie et ajoutent ainsi les risques de développer des maladies des gencives. Dans de tels cas, nous pouvons effectuer une greffe de tissu gingival à partir du toit de la bouche du patient, ce qui entraîne une base de tissu gingival plus forte pour maintenir les dents en toute sécurité. C’est ce qu’on appelle la greffe de tissu gingival. Nous pouvons également utiliser des techniques de greffe pour les chirurgies parodontales pré-prothétiques. Par exemple, il y a des patients qui ont trop peu de hauteur dans les gencives, exposant leurs dents et les soumettant à une froideur excessive. Certains ont leurs gencives creusées pendant le brossage, ce qui entraîne une récession des gencives et de la douleur. Certains se plaignent de la douleur et certains s’inquiètent de leurs gencives excessives en termes esthétiques lorsqu’ils sourient. Il y en a beaucoup avec ces questions. Certains traitements courants sont d’enlever une partie du tissu ou d’utiliser des médicaments pour atténuer la douleur. En chirurgie parodontale pré-prothétique, nous pouvons greffer du tissu pour élever la ligne gingivale et limiter la douleur ainsi que d’ajouter à la satisfaction psychologique lorsque le nouveau sourire semble plus normal en termes de proportion de gencives et de dents montrant. Ainsi, les chirurgies du tissu gingival sont également utiles pour des raisons psychologiques. De plus, si nous voyons d’autres personnes ou acteurs à la télévision, nous pouvons parfois voir des gens avec trop de tissu gingival qui se manifeste pendant leurs sourires. Les lignes de sourire peuvent montrer leur tissu gingival. Pour certains, la ligne de gencive couvre plus de dents que la normale, ce qui est la condition opposée à celle discutée précédemment. Si nous supposons que la ligne normale pour la gencive à montrer est ici, certains l’ont encore plus bas et couvrant plus de leurs dents, ce qui finit par montrer plus de leurs gencives que la normale. Bien que ce ne soit pas fréquent, il y en a un certain nombre qui présente une telle situation. Cependant, beaucoup n’en sont même pas conscients. Mais s’il est traitable par les parodontistes, nous pouvons enlever une partie du tissu gingival et limiter l’exposition de la ligne gingivale lorsque vous souriez. Dans les cas où cela n’est pas possible, nous pouvons obtenir des résultats similaires en utilisant des stratifiés ou des couronnes pour augmenter la taille des dents et obtenir un aspect normal. Certains ont besoin d’une combinaison de ces procédures. Si quelqu’un dans le public a des gencives qui sont excessives, vous pouvez aller chez un parodontiste et passer un examen approfondi afin que nous puissions voir s’il y a des options à considérer.

 

Conclusion:

Le Dr Lee est parodontiste chez Goodlife Dentistry à Séoul. Un parodontiste peut effectuer un détartrage profond pour vos dents afin de les garder ainsi que vos gencives en bonne santé en prévenant les conditions inflammatoires.

Les parodontistes effectuent également des interventions chirurgicales dans les cas où les maladies des gencives sont graves en ouvrant le tissu gingival.

En outre, lorsque les dents deviennent inutilisables en raison de caries sévères, un parodontiste peut effectuer des implants dentaires pour récupérer la fonction normale. Dans certains cas, même les implants de tissu gingival (implants gingivaux) ou la greffe sont effectués pour les patients présentant une récession gingivale.

Lors de la réalisation d’implants, il est important d’évaluer la masse osseuse qui peut soutenir l’insertion de l’implant. S’il y a un manque de profondeur ou de taille de la masse osseuse nécessaire à un implant réussi, il doit être complété par une greffe osseuse. Un parodontiste évaluera si la greffe osseuse est nécessaire avant d’effectuer des implants, ou en effectuant des implants ou n’est même pas nécessaire.

Une fois qu’un implant est réalisé, il est important d’en prendre soin ainsi que de la couronne. Il faut cesser de fumer et limiter la consommation d’alcool. Les maladies des gencives peuvent survenir également sur des implants dentaires, tout comme sur des dents naturelles. Ainsi, un soin continu du nouvel implant est nécessaire. L’implant doit être nettoyé régulièrement par brossage à fond et fil dentaire complété par des visites régulières chez le parodontiste.

Lorsque la greffe de tissu gingival est nécessaire, elle peut être récoltée sur le toit de la bouche du patient et greffée là où c’est nécessaire.

Le traitement des récessions gingivales n’est pas seulement pour des raisons médicales, mais aussi pour le bien-être psychologique, car certains peuvent ressentir de la timidité lorsqu’ils sourient si la récession est extrême.

Dans certains cas rares, l’ablation partielle du tissu gingival est effectuée pour les patients ayant une couverture gingivale trop étendue de leurs dents. Alternativement, la même condition peut également être corrigée en utilisant des couronnes et des stratifiés.

Des articles

Autres Articles