Search

Mains tremblantes – suis-je nerveux ou mes nerfs sont-ils endommagés?

Date de la dernière mise à jour: 04-Jan-2022

15 minutes de lecture

Le sens des mains tremblantes – définition

Les vibrations des mains sont médicalement connues sous le nom de tremblements, qui est le terme utilisé pour décrire les tremblements des mains (ou de toute autre partie du corps). Bien qu’avoir un tremblement léger soit normal et parfois physiologique, il peut également être le symptôme d’une maladie grave sous-jacente, ayant généralement quelque chose à voir avec les nerfs et leur façon de travailler.

Avoir un tremblement n’est pas une chose potentiellement mortelle pour quelqu’un, mais en dehors du fait qu’il va interférer avec les activités de la vie quotidienne, il peut être un signe de quelque chose ne fonctionne pas correctement dans le département neurologique, qui, à son tour, peut mettre la vie en danger.

Dans cet article, nous discuterons les multiples causes potentielles des mains tremblantes, allant des activités et comportements généralement inoffensifs jusqu’à certaines maladies graves qui altèrent considérablement la qualité de vie.

 

Les causes des mains tremblantes:

Voici une liste des causes les plus courantes des mains tremblantes:

  • tremblement essentiel;
  • Maladie de Parkinson;
  • Sclérose en plaques;
  • dysfonctionnement de la thyroïde (hyperthyroïdie); 
  • effets secondaires de certains médicaments;
  • trop de caféine;
  • la consommation d’alcool;
  • le stress et l’anxiété; 
  • activité physique intense. 

Quelques autres conditions médicales et dysfonctionnements physiques dans lesquels les patients pourraient éprouver des tremblements de main sont: la maladie de Huntington, la maladie de Wilson, convulsions, maladie cérébelleuse, tumeur dans la glande surrénale, manque de sommeil, tabagisme, faibles niveaux de sucre dans le sang et déficit de vitamine B12.

Dans ce qui suit, nous allons prendre les plus fréquentes de ces causes, nous les définirons et connaîtrons comment exactement elles peuvent donner des mains tremblantes.

 

1. TREMBLEMENT ESSENTIEL

Les tremblements essentiels sont la cause la plus fréquente des mains tremblantes . Il s’agit d’un trouble neurologique (qui affecte le système nerveux) qui provoque des secousses involontaires des parties du corps, plus fréquemment les mains, la tête ou les jambes. Il est tout à fait normal d’avoir un tremblement dans une certaine mesure, tout le monde expérimentent ces mouvements, mais sans les remarquer. Cependant, lorsque le tremblement devient perceptible, cela signifie généralement qu’on a un tremblement essentiel.

Qui peut avoir les tremblements essentiels et pourquoi?

Bien qu’il puisse affecter n’importe qui à tout âge, il est généralement diagnostiqué chez les personnes de plus de 40 ans. Il existe également une composante génétique aux tremblements essentiels, ce qui signifie que si l’un des parents a un tremblement essentiel, le patient a un risque de 50%  d’avoir le gène responsable de ce trouble (auquel cas il peut être appelé « tremblement familial »). La cause des tremblements essentiels chez les personnes sans gènes familiaux est encore inconnue.

La bonne nouvelle est que grâce à des tests génétiques, on peut épingler si c’est la cause du tremblement,  et si on a pas le gène responsable du tremblement essentiel, le médecin peut identifier d’autres causes du tremblement qui peuvent parfois être gérés ou enlevés (tels que la caféine, l’alcool, les tumeurs, etc. comme nous le verrons plus tard).

 

Symptômes et signes de tremblements essentiels

Les tremblements peuvent affecter les gens différemment, mais il en existe des symptômes communs pour toutes les personnes touchées. Il s’agit notamment des éléments suivants:

  • le tremblement se développe progressivement;
  • il est généralement plus visible d’un côté du corps;
  • cela se produit en mouvement et moins en position de repos;
  • habituellement, il affecte d’abord les mains, soit une seule d’entre elles, soit les deux;
  • il peut être accompagné de mouvements de tête spécifiques, tels que des tremblements ou des hochements de tête;
  • il peut être aggravé par le stress, la caféine ou la fatigue, mais il peut s’améliorer légèrement après avoir bu une petite quantité d’alcool;
  • Il affecte les activités effectuées avec les mains (p. ex. écriture, manipulation d’outils ou de couverts, etc.);
  • parfois, cela affecte la voix, la rendant tremblante.

 

Diagnostic de tremblement essentiel

Le tremblement essentiel peut être diagnostiqué par un professionnel de santé dans le domaine neurologique, à la suite d’un examen prolongé du tremblement. Le médecin doit d’abord exclure toute autre cause potentielle de ce tremblement et pour ce faire, il mènera une entrevue détaillée concernant le mode de vie et il pourra également faire un bilan pour d’autres maladies. S’ils ne trouvent aucune autre cause  et que les symptômes sont présents, le diagnostic de tremblement essentiel sera retenu.

 

Traitement des tremblements essentiels

Il existe deux substances très utilisées dans le traitement des tremblements essentiels et ce sont le propranolol et la primidone. Les deux affectent la façon dont les neurotransmetteurs fonctionnent, aident à calmer et à réduire les tremblements. Le Propranolol s’est avéré efficace dans 40-50% des cas, mais il n’aide généralement pas avec la voix et le tremblement de la tête. Il a également beaucoup d’effets secondaires et il n’est pas recommandé pour les patients qui ont d’autres affections médicales comme l’asthme, les problèmes cardiaques ou le diabète. La Primidone s’est avérée plus efficace, avec 60-100% des patients éprouvant des effets positifs. Il a également des effets secondaires plus gérables, le plus commun étant une réaction après la première dose qui se compose de nausées et de vertiges qui ne durent pas longtemps. Si les deux substances ne montrent aucune amélioration, parfois les médecins voudront tester une combinaison des deux qui s’avère efficace dans certains cas.

Certains autres médicaments anticonvulsivants utilisés dans le traitement des symptômes de tremblements essentiels se composent de gabapentine et de topiramate, et dans certains cas même différents types de benzodiazépines.

Une autre forme de traitement qui est généralement recommandée pour ceux qui éprouvent des tremblements de tête graves et intenses est les injections de Botox qui se sont montrées extrêmement utiles pour réduire les tremblements. Le Botox agit comme un agent relaxant pour les muscles impliqués dans le mouvement des tremblements, les injections étant conçues pour cibler ces muscles en particulier tout en évitant les muscles qui ne participent pas aux tremblements.

Dans les cas graves de tremblements essentiels, un stimulateur cérébral profond inséré chirurgicalement dans le cerveau peut être recommandé.

 

Peut-on prévenir les tremblements essentiels?

Bref, non. Compte tenu du fait qu’il n’y a pas de causes connues de tremblements essentiels, à l’exception de l’héritage des gènes de l’un des parents, on ne peut pas faire grand-chose pour prévenir les tremblements essentiels. Cependant, certains changements de mode de vie peuvent le rendre plus gérable, alors il faut adopter une alimentation saine, arrêter de fumer et de boire de la caféine, éviter l’alcool autant que possible, éviter les situations stressantes et essayer les techniques de relaxation (telles que la méditation ou le yoga).

 

Complications potentielles des tremblements essentiels

Bien que le tremblement essentiel ne soit pas une condition potentiellement mortelle, ses symptômes progressent dans le temps, ce qui peut sérieusement nuire aux activités quotidiennes d’une personne. Cela signifie qu’habituellement les patients atteints de tremblements graves peuvent éprouver de la difficulté à tenir les choses dans leurs mains, à manger, à écrire ou même à parler.

 

2. MALADIE DE PARKINSON

La maladie de Parkinson est un trouble médical du système nerveux qui affecte la capacité de bouger. Il peut nuire à la coordination et à la marche et provoque des tremblements et de la raideur. Les symptômes associés à la maladie de Parkinson se développent progressivement, commençant généralement par un petit tremblement de la main presque imperceptible. Au fur et à mesure que la maladie se développe, les symptômes deviennent nombreux et plus graves.

 

Quelles sont les causes de la maladie de Parkinson?

La maladie de Parkinson est caractérisée par la mort de cellules cérébrales ou de neurones dans la partie spécifique du cerveau responsable du contrôle du mouvement. Ces cellules du cerveau sont celles qui produisent la dopamine, un neurotransmetteur chimique. Si les neurones meurent, le niveau de dopamine diminue dans le cerveau, ce qui est à l’origine des symptômes de la maladie de Parkinson. Si vous vous demandez ce qui cause la désintégration et la mort de ces cellules, les chercheurs sont toujours dans l’ignorance à ce sujet.

Un autre processus impliqué dans la maladie de Parkinson est que les patients commencent à perdre les terminaisons nerveuses responsables de la production de noradrénaline. Il s’agit d’un produit chimique du cerveau qui est impliqué dans presque toutes les fonctions physiologiques du corps, telles que les activités des systèmes circulatoire et digestif. Cela peut expliquer certains des autres symptômes de la maladie de Parkinson qui ne sont pas liés au mouvement, tels que le dysfonctionnement du tube digestif, l’instabilité de la pression artérielle ou l’état de fatigue générale.

Fait intéressant, les chercheurs ont cartographié certaines mutations génétiques qui sont censées causer cette maladie, mais cela semble être un cas assez rare. Bien que le risque de développer la maladie de Parkinson augmente si on a des parents qui l’ont, dans la plupart des cas, cette maladie apparaît au hasard. D’autres chercheurs ont trouvé une association entre l’exposition à un environnement toxique et l’apparition ultérieure de la maladie de Parkinson, mais encore une fois, il s’agit d’un petit risque. Certains pensent qu’il est plus sûr de dire que la maladie de Parkinson est le résultat d’une combinaison de caractéristiques génétiques et environnementales.

 

Qui est le plus à risque d’avoir la maladie de Parkinson?

Il est extrêmement rare que des jeunes reçoivent un diagnostic de maladie de Parkinson. Cette condition commence généralement à se développer vers l’âge de 60 ans, le risque augmentant avec l’âge. Il y a des cas de personnes qui la développent plus tôt, vers l’âge de 50 ans, auquel cas elle est considérée comme la maladie de Parkinson à apparition précoce.

En plus de l’âge, l’hérédité pourrait jouer un rôle important. Avoir des cas de maladie de Parkinson parmi les membres de la famille augmente le risque de la développer, bien que cela semble être plus qu’un facteur de risque lorsqu’on a plusieurs membres de la famille qui l’ont.

D’autres facteurs de risque sont l’exposition à un environnement toxique ainsi que le sexe biologique, les hommes étant environ 50% plus à risque de développer la maladie que les femmes.  

 

Quels sont les symptômes de la maladie de Parkinson?

La maladie de Parkinson présente un éventail de symptômes et de signes qui peuvent être ressentis très différemment chez les patients atteints de cette maladie. Les symptômes commencent généralement à devenir perceptibles d’un côté du corps, l’autre côté s’affecte au fur et à mesure que la maladie progresse. Typiquement, le côté qui a été affecté en premier continuera à montrer des symptômes plus graves par rapport à l’autre.

Voici les symptômes et les signes les plus courants de la maladie de Parkinson :

  • tremblement - c’est généralement le premier symptôme qui devient perceptible. Le tremblement commence généralement dans l’une des mains, même lorsqu’on est en position de repos; au fur et à mesure que la maladie progresse, les tremblements et les secousses peuvent également survenir dans tout le bras, les jambes ou la tête; 
  • bradykinésie – la lenteur des mouvements se produit au fil du temps, ce qui rend les activités quotidiennes plus longues et plus difficiles;
  • mouvements automatiques manquants - certaines personnes perdent la capacité de cligner des yeux ou de sourire;
  • raideur des muscles – cela peut se produire n’importe où sur le corps, mais ça affecte généralement le tronc et les membres;
  • troubles de la posture, de l’équilibre et de la coordination – c’est un symptôme dangereux puisque c’est celui qui est responsable de chutes fréquentes qui peuvent causer d’autres blessures au patient;
  • changements de voix et de parole – il peut devenir difficile à parler pour certaines personnes atteintes de la maladie de Parkinson qui perdent lentement la capacité d’utiliser différentes inflexions et intonations;
  • difficulté à écrire - parce que c’est une affection qui atteint principalement les muscles de la main et du bras, l’écriture peut devenir très difficile, voir même impossible d’écrire intelligemment dans les cas les plus graves;
  • changements émotionnels – les gens peuvent être stressés, frustrés, anxieux et déprimés, généralement parce que les symptômes commencent à affecter leur capacité à s’occuper d’eux-mêmes; 
  • déficience physiologique – parce que cette maladie affecte également le système nerveux sympathique, des stades plus avancés de la maladie de Parkinson peuvent entraîner des problèmes digestifs, constipation, dysfonctionnement urinaire et aussi des perturbations du sommeil.

Ces symptômes progressent à des taux différents chez différentes personnes et étant donné l’âge d’apparition de cette maladie, la plupart des gens supposent que les premiers symptômes de la maladie de Parkinson ne sont que des conséquences du vieillissement.

 

Comment la maladie de Parkinson est-elle diagnostiquée?

Malheureusement, il n’y a pas de test miracle qui puisse déterminer le diagnostic de la maladie de Parkinson. Un professionnel de la santé dans le domaine neurologique peut diagnostiquer cette maladie sur la base de l’anamnèse, des antécédents médicaux du patient et d’un examen neurologique.

Une autre façon de diagnostiquer la maladie de Parkinson avec précision est par la réponse du patient au traitement. Les médicaments pour cette maladie peuvent être spécifiques et très différents des médicaments prescrits pour d’autres conditions médicales présentant des symptômes similaires, donc si le patient répond bien à un plan de traitement conçu pour la maladie de Parkinson, le diagnostic peut être confirmé.

 

La maladie de Parkinson peut-elle être guérie?

Compte tenu de ce fait, il n’a pas encore été découvert un moyen de régénérer les neurones, une fois que les cellules cérébrales dégénèrent et meurent, il n’y a rien que vous puissiez faire à ce sujet. En conséquence, il n’y a aucun moyen de guérir la maladie de Parkinson. Cependant, la médecine moderne offre une certaine aide pour soulager certains symptômes et les rendre plus gérables.

Le principal plan de traitement de la maladie de Parkinson consiste généralement en des médicaments qui augmentent les niveaux de dopamine dans le cerveau et des médicaments qui aident avec les autres symptômes de la maladie, sans rapport avec le mouvement. La lévodopa et la carbidopa sont les deux principaux médicaments utilisés dans la maladie de Parkinson. Une fois administrée, la lévodopa peut être convertie en dopamine, ce qui compensera les faibles niveaux de dopamine dans le cerveau. Cependant, ce médicament a de nombreux effets secondaires (tels que des nausées constantes, des vomissements et une pression artérielle basse). Pour cette raison, parallèlement à la lévodopa, la carbidopa est administrée pour aider à prévenir la destruction de la lévodopa avant d’atteindre le cerveau, permettant de plus petites doses de lévodopa (le médicament) nécessaires.

Tout comme dans le cas des tremblements essentiels, une stimulation cérébrale profonde peut également être recommandée pour améliorer les symptômes liés au mouvement causés par la maladie de Parkinson. Les thérapies orthophoniques et professionnelles, l’exercice et une alimentation équilibrée peuvent également être utiles pour les symptômes non liés au mouvement.

 

La maladie de Parkinson contre les tremblements essentiels

À l’heure actuelle, vous pourriez avoir un sentiment de déjà-vu, la maladie de Parkinson semblant très similaire à la maladie de tremblement essentielle. Cependant, il existe quelques caractéristiques principales qui aident les cliniciens à faire la distinction entre ces deux affections médicales. Tout d’abord, les tremblements dans le cas des tremblements essentiels se produisent généralement lorsque la personne utilise ses mains, tandis que dans la maladie de Parkinson, le tremblement est principalement visible pendant que les mains se reposent. Deuxièmement, la maladie de Parkinson entraîne de nombreux autres problèmes de santé, tandis que les tremblements essentiels ne le sont pas. Enfin, la maladie de Parkinson peut affecter les membres supérieurs et inférieurs, la tête et d’autres parties du corps, tandis que les tremblements essentiels n’affectent que les mains et la tête dans la plupart des cas.

 


3. SCLÉROSE EN PLAQUES

La sclérose en plaques est une maladie qui affecte le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) causant des dommages permanents aux nerfs. Les signes et symptômes affectent habituellement le mouvement et la vision. L’un des symptômes du mouvement est le tremblement dans différentes parties du corps. Le type le plus courant de tremblement dans la sclérose en plaques est le tremblement d’intention qui signifie qu’il n’y a pas de tremblements au repos. Le tremblement commence lorsque la personne essaie de bouger, d’atteindre quelque chose ou de marcher, étant la forme la plus débilitante de tremblement chez les patients atteints de sclérose en plaques.

 

4. HYPERTHYROÏDIE

C’est une condition de la thyroïde dans laquelle il y a un excès dans la production d’hormones thyroïdiennes. L’un des symptômes causés par cette activité intense de la thyroïde est le tremblement de la main ou de la poignée des mains. Le tremblement peut être très faible, presque imperceptible, ou si intense que la personne ne peut rien tenir dans ses mains.

 

5. CAFÉINE

La caféine agit comme un agent stimulant pour le système nerveux, ce qui signifie qu’à fortes doses, il peut sur stimuler le cerveau, provoquant des tremblements des mains. Bien que boire du café soit obligatoire pour certaines personnes, il est important de garder à l’esprit qu’il peut également endommager le corps s’il est consommé en grande quantité. Cependant, la caféine peut également être trouvée dans les médicaments ou les aliments, alors méfiez-vous de la quantité de caféine que vous ingérer.

 

6. ALCOOL

Les mains qui tremblent après avoir bu de l’alcool sont appelées tremblements d’alcool et font partie de la liste des symptômes qui caractérisent le sevrage alcoolique. Le mécanisme responsable de ce type de tremblement est le suivant: l’alcool agit comme un dépresseur du système nerveux, ce qui signifie qu’il ralentit l’activité neuronale. La consommation récurrente d’alcool permet au cerveau d’être habitué à un faible niveau de stimulation. Une fois que l’alcool quitte le corps et que l’activité cérébrale redevient plus intense, le système nerveux s’active et conduit aux tremblements dans les mains. Les experts disent que les tremblements d’alcool pourraient être un signe de dépendance à l’alcool.

 

7. EFFET SECONDAIRE DES MÉDICAMENTS

Les mains qui tremblent comme effet secondaire de certains médicaments sont connues sous le nom de tremblements induits par la drogue. C’est la réponse du système nerveux à certains médicaments tels que les médicaments contre le cancer, les convulsions, l’asthme, l’immunité, l’humeur, la dépression, les maladies cardiaques, la thyroïde, etc.

 

8. MAINS SECOUANT L’ANXIÉTÉ

L’anxiété représente la réponse du corps au stress, cette réponse étant soit de se battre, de fuir ou de geler. Dans une situation stressante, les niveaux d’adrénaline et de noradrénaline dans le corps augmentent, ce qui peut entraîner des contractions, des tremblements ou des tremblements des muscles. Ces tremblements qui sont le résultat de la réponse du corps au stress sont appelés tremblements psychogènes. Nous avons discuté plus tôt d’autres conditions médicales qui peuvent causer des tremblements de la main et sont également associées à des troubles de l’humeur, tels que les tremblements essentiels ou la maladie de Parkinson. Ce qu’il est important de garder à l’esprit, c’est que l’anxiété en soi ne rend pas les mains tremblantes, mais s’il existe une condition préexistante, l’anxiété peut exacerber les tremblements.

 

9. ACTIVITÉ PHYSIQUE INTENSE

Les mains tremblent après l’entraînement. Trembler après un entraînement intense est tout à fait normal. Pendant une séance d’entraînement, le système nerveux est sous le feu, envoyant des signaux constants entre le cerveau et les muscles à un rythme intense. Cela peut entraîner de la fatigue après un certain temps. La sensation de fatigue dans les muscles après une séance d’entraînement est le résultat de la baisse des niveaux d’adrénaline, semblable à un syndrome de sevrage, qui peut provoquer des contractions et des tremblements dans les muscles. Surtout si c’était le jour des bras, les mains peuvent commencer à trembler après un effort physique intense, alors assurez-vous de vous reposer et de vous hydrater pour leur permettre de récupérer.

Les mains tremblent après la boxe. Le mécanisme est identique, la boxe étant un sport extrêmement intense, en particulier pour les bras. La fatigue des muscles peut être évitée en ayant une alimentation saine et cohérente qui a la valeur énergétique appropriée pour que les muscles fonctionnent correctement en cas d’effort intense.


Conclusion

Le tremblement des mains peut être une condition courante dans la vie quotidienne si nous ne prenons pas soin de notre corps avec suffisamment de sommeil, une alimentation saine et équilibrée et un mode de vie qui est autant que possible sans caféine et sans alcool. Cependant, le tremblement de la main peut devenir une affection grave faisant suite à une dégénérescence nerveuse et de dommages permanents. Un mode de vie actif avec un régime d’exercice constant peut aider à retarder ce processus dans certains cas. 

Des articles

Autres Articles