Gynécologie obstétrique

 

Obstetrics and gynecology

Aperçu

Les femmes subissent généralement plusieurs étapes tout au long de leur vie. Parfois, la transition d’une phase à l’autre s’accompagne de nombreux défis qui peuvent avoir un impact négatif sur le mode de vie et le bien-être en général. En outre, certains problèmes de santé, y compris les troubles du système reproducteur, les affectent de temps en temps. 

L’obstétrique et gynécologie est donc une unité médicale spéciale conçue pour répondre à toutes ces questions. L’objectif initial est d’aider les femmes aux prises en charge de divers problèmes liés au système reproducteur et de leur permettre de mener une vie saine.

 

Que sont la gynécologie et  l’obstétrique?

gynecologist

L’obstétrique et la gynécologie sont une branche médicale spéciale qui se spécialise principalement dans les soins complets des femmes enceintes et pendant l’accouchement. Il s’agit également de diagnostiquer, de traiter et de prévenir les problèmes de santé affectant le système reproducteur féminin et les organes. En outre, l’obstétrique et la gynécologie traitent d’autres problèmes de santé connexes du système urinaire des femmes

 

Qu’est-ce qu’un obstétricien/gynécologue?

OB/GYN

Les obstétriciens et gynécologues ou OB-GYN sont les prestataires médicaux qui se spécialisent dans la santé générale du système reproducteur féminin. Les obstétriciens travaillent avec les femmes pendant toute la phase de grossesse et lors de l’accouchement. D’autre part, les gynécologues se préoccupent du système reproducteur féminin tout en traitant et en gérant une gamme de maladies. 

Un obstétricien / gynécologue est un médecin qui a suivi une étude et une formation spécialisées dans la gestion de la grossesse, de l’accouchement et de la puerpéralité, ainsi que du système reproducteur féminin, y compris le diagnostic et le traitement des maladies. En tant que soignants, ils sont compétents pour faire face à un large éventail de complications médicales et chirurgicales qui se développent tout au long de la grossesse et tout au long de la vie féminine.

L’obstétrique et la gynécologie est un travail intéressant car il fournit des soins de santé à un large éventail de femmes, en mettant l’accent sur la prévention des maladies et la continuité du traitement. Près de 80% des patients des obstétriciens / gynécologues ont entre 15 et 45 ans, lorsque le traitement préventif peut être d’une aide substantielle pour protéger la santé et de nombreux patients sont réceptifs aux messages préventifs. Participer à l’émerveillement de la naissance et aux avantages émotionnels qui s’ensuivent pendant toute une vie sont des raisons importantes de s’épanouir dans la spécialité. Cet événement important de la vie entraîne souvent un attachement durable entre le patient et le médecin.

Les étudiants qui préfèrent travailler avec leurs mains et qui sont attirés par une spécialité basée sur la procédure peuvent être choqués par le nombre d’interventions chirurgicales et de gestes effectuées par ces spécialistes.Les opérations abdominales et vaginales telles que l’hystérectomie, la chirurgie laparoscopique, les traitements hystéroscopiques ou la laparotomie avec chirurgie des organes pelviens sont des exemples de chirurgies majeures. L’amniocentèse, le prélèvement de veines ombilicales, la colposcopie, l’avortement, la conisation du col de l’utérus, l’hystéroscopie et les échographies infusées de solution saline sont des exemples d’opérations de bureau.

 

Sous-spécialités d’obstétrique et de gynécologie

Il existe diverses sous-spécialités importantes de la pratique médicale de l’obstétrique et de la gynécologie. Il s’agit notamment des éléments suivants:

Médecine materno-fœtale

Maternal-fetal medicine

Il s’agit d’une sous-branche obstétricale qui s’occupe du traitement et des soins chirurgicaux ou de la prise en charge des grossesses à haut risque. Il s’agit également d’effectuer une opération chirurgicale sur le fœtus dans le but de minimiser le taux de mortalité et de morbidité. 

Les soins obstétriques comprennent la préconception, la grossesse, l’accouchement et les semaines qui suivent l’accouchement. Voici les étapes :

  • Des conseils préconceptionnels sont fournis aux femmes et aux couples qui envisagent de tomber enceintes. Il tente d’améliorer les chances d’une grossesse saine en détectant et en gérant les risques pour la santé chez les femmes. Pour aider dans le traitement de l’infertilité masculine ou féminine, un expert en fertilité peut être engagé.

 

  • Les soins prénataux sont dispensés tout au long de la grossesse, avec des rendez-vous mensuels planifiés de la semaine 4 à la semaine 28, des visites bimensuelles de la semaine 28 à la 36ème semaine et des visites hebdomadaires de la semaine 36 jusqu’à l’accouchement.
  1. Au cours du premier trimestre, la mère sera soumise à une ensemble de tests pour confirmer qu’il n’existe aucun problème médical susceptible d’affecter la grossesse. Un test de MST, un frottis de Pap, une analyse d’urine et des tests génétiques pour le syndrome de Down et d’autres maladies congénitales peuvent être inclus. Votre obstétricien / gynécologue vous donnera également une date de délivrance estimée.
  2. Au cours du deuxième trimestre, votre obstétricien / gynécologue continuera à vérifier votre santé pour s’assurer que la grossesse se déroule bien. Le professionnel de la santé surveille le développement du bébé, vérifie le rythme cardiaque du fœtus et dépiste le diabète gestationnel et les problèmes de tube neural à cette période. Si vous avez plus de 35 ans ou si vous avez un résultat de test génétique aberrant, une amniocentèse peut être effectuée.
  3. Au cours du troisième trimestre, vous serez surveillé pour détecter les symptômes d’un travail précoce, de saignements vaginaux ou de fuites placentaires. Vous serez également testé pour le streptocoque du groupe B (SGB), une maladie bactérienne courante qui peut être nocive pour votre enfant. À l’approche de la date d’accouchement, votre obstétricien / gynécologue évaluera l’emplacement du bébé dans l’utérus et vous offrira les vaccins nécessaires pour éviter l’infection.
  4. Le travail et l’accouchement peuvent être induits ou naturels, par voie vaginale ou une césarienne (césarienne). Votre obstétricien / gynécologue serait également engagé dans le traitement de la douleur, qui pourrait inclure une anesthésie péridurale, de la colonne vertébrale ou combinée rachidienne-péridurale (CSE).

 

  • Les soins néonatals sont les soins donnés aux nouveau-nés peu de temps après l’accouchement. Le degré de soins est déterminé par la santé du bébé et est défini comme suit : 
  1. niveau I (accouchement d’un nouveau-né bien),
  2. niveau II (crèche de soins spéciaux), ou 
  3. niveau III (unité de soins intensifs néonatals)

 

  • Les soins post-partum commencent peu de temps après la naissance pour la mère et l’enfant et se poursuivent pendant au moins six semaines.

 

Gynécologie 

Gynecology

La gynécologie se concentre sur les organes reproducteurs féminins (y compris les ovaires, les trompes de Fallope, l’utérus et le vagin) et les seins. Les gynécologues offrent à la fois des soins préventifs et des interventions médicales ou chirurgicales au besoin.

Les dépistages préventifs du bien-être diffèrent selon l’âge et peuvent inclure un examen pelvien, une mammographie, des frottis de Pap, un vaccin contre le HPV, un dépistage des MST et un dépistage de la densité minérale osseuse. En termes de traitement, les gynécologues traitent ou gèrent généralement les conditions suivantes:

  • Aménorrhée (Absence primaire de périodes)
  • Cancer (y compris le cancer du sein, du col de l’utérus, de l’ovaire et de l’utérus)
  • Dysménorrhée (règles douloureuses)
  • Endométriose (prolifération du tissu utérin)
  • Infertilité (y compris l’insuffisance ovarienne, les irrégularités menstruelles et les anomalies utérines structurelles)
  • Ménorragie (saignements vaginaux abondants)
  • Ostéoporose (perte osseuse fréquente chez les femmes ménopausées)
  • Maladie inflammatoire pelvienne (propagation d’une bactérie sexuellement transmissible du vagin à d’autres organes reproducteurs)
  • Prolapsus des organes pelviens (lorsque les muscles et les tissus soutenant les organes pelviens deviennent faibles ou lâches)
  • Syndrome prémenstruel (SPM)
  • Infections sexuellement transmissibles (y compris la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis, le VPH, l’herpès génital et la trichomonase)
  • Infections des voies urinaires (IVU)
  • Incontinence urinaire
  • Fibromes utérins (excroissances non cancéreuses dans l’utérus)
  • Infections vaginales (y compris les infections à levures et la vaginose bactérienne)

 

Beaucoup de ces maladies sont caractérisées par une gêne pelvienne, des crampes, des pertes vaginales, des saignements anormaux, la nécessité d’uriner souvent, des douleurs à la miction, des bosses génitales, des ulcères, des démangeaisons vaginales ou des brûlures, ou des douleurs pendant les rapports sexuels.

 

Oncologie gynécologique

La branche d’oncologie gynécologique comprend une prise en charge et des soins complets pour les femmes atteintes d’un cancer des organes reproducteurs. Cette branche nécessite une expertise médicale dans le diagnostic et le traitement des principaux cancers gynécologiques compliqués. 

 

Endocrinologie de la reproduction et infertilité 

Cette sous-spécialité se concentre sur la surveillance et la gestion des questions complexes liées à l’endocrinologie de la reproduction ainsi qu’à l’infertilité. Ce domaine implique le diagnostic et le traitement de l’endocrinologie et de l’infertilité liées à la santé. 

Un endocrinologue de la reproduction peut aider avec toute condition ou besoin lié aux hormones féminines. En voici quelques exemples :

  • Infertilité.  Lorsque vous avez de la difficulté à tomber enceinte, votre médecin vous posera des questions et fera des tests pour déterminer le problème. Le médecin fournira ensuite des recommandations thérapeutiques en fonction de la cause.
  • Préservation de la fertilité.  Lorsque vous avez une maladie, un traitement ou un événement qui peut influencer votre fertilité, vous pouvez stocker du sperme, des ovules ou des embryons (ovules fécondés). Par exemple, une patiente atteinte de cancer peut choisir de faire congeler ses ovules ou ses embryons avant le traitement.
  • Fausses couches fréquentes.  Certaines femmes peuvent tomber enceintes mais ont du mal à porter le bébé à terme.
  • Endométriose.  L’endométriose se produit lorsque la muqueuse qui se forme à l’intérieur de l’utérus d’une femme (utérus) commence à se développer dans des zones autres que l’utérus. Chaque mois, les hormones d’une femme fournissent le signal pour se débarrasser de cette muqueuse, qui se produit pendant ses règles mensuelles. Une femme atteinte d’endométriose peut ressentir une douleur intense pendant ses règles alors que son corps tente d’éliminer la muqueuse à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’utérus.
  • Certaines femmes ont des règles irrégulières ou abondantes, ou elles peuvent ne pas avoir de règles du tout.
  • Ménopause.  Certaines femmes ont besoin d’aide pour gérer les changements hormonaux de la ménopause et prendre des décisions de remplacement hormonal.
  • Développement sexuel.  L’hormonothérapie est parfois nécessaire au développement des caractères sexuels.

 

Traitements

Les endocrinologues de la reproduction traitent une variété de problèmes de reproduction, y compris:

  • Technologie de procréation assistée, y compris la fécondation in vitro.  Tout traitement dans lequel les ovules et les embryons (ovules fécondés) sont manipulés à l’extérieur du corps d’une femme est considéré comme une technologie de procréation assistée. La fécondation in vitro est la méthode la plus répandue (FIV). Le médecin extrait les ovules de l’utérus d’une femme et recueille le sperme du petit ami de la femme ou d’un donneur. Dans un laboratoire, les ovules sont fécondés à l’extérieur du corps d’une femme. Après cela, un ovule fécondé est implanté dans l’utérus de la femme.
  • Chirurgies gynécologiques.  Les endocrinologues de la reproduction effectuent des procédures pour enlever les fibromes utérins (excroissances non cancéreuses dans l’utérus), diagnostiquer et traiter l’endométriose, traiter une trompe de Fallope bloquée (la trompe qui transporte les ovules des ovaires à l’utérus) et s’attaquer à tout autre obstacle à la grossesse.
  • Les hormones sont utilisées en conjonction avec la technologie de procréation assistée pour traiter l’infertilité ou pour aider une femme à porter un enfant à terme. Les hormones sont également utilisées pour traiter l’infertilité causée par des conditions telles que le syndrome des ovaires polykystiques.

 

Urogynécologie ou chirurgie pelvienne reconstructive

Urogynecology

Cela implique l’étude et le traitement chirurgical des voies urinaires féminines. L’ensemble du domaine nécessite des compétences et une expertise dans les problèmes de santé pelvienne bénins complexes, le dysfonctionnement du plancher pelvien, la chirurgie reconstructive et les problèmes des voies urinaires inférieures. 

Bien que votre médecin de soins primaires, obstétricien / gynécologue ou urologue puisse être familier avec ces problèmes, une uro-gynécologue peut fournir des informations supplémentaires. Si vous avez des problèmes de prolapsus ou une urine problématique ou une incontinence fécale, parlez à votre médecin pour voir une uro-gynécologue. Si vous avez des problèmes pour vider votre vessie ou votre rectum, une gêne pelvienne ou une douleur à la vessie, vous pouvez avoir des fistules.

Les urogynécologues sont diplômés de l’école de médecine et poursuivent ensuite une résidence en obstétrique et gynécologie ou en urologie. Ces médecins sont des experts qui ont une formation et une expertise supplémentaires dans l’évaluation et le traitement des problèmes affectant les organes pelviens féminins, ainsi que les muscles et le tissu conjonctif qui soutiennent les organes.

Beaucoup, mais pas tous, poursuivent des bourses formelles (formation continue après la résidence) axées sur le traitement chirurgical et non chirurgical des maladies gynécologiques non cancéreuses. Les urogynécologues traitent couramment l’incontinence urinaire ou les fuites, le prolapsus des organes pelviens et la vessie hyperactive.

Conditions traitées

  • Fistules
  • Cystite interstitielle
  • Problèmes de plancher pelvien
  • Prolapsus vaginal
  • Incontinence urinaire
  • Infection des voies urinaires
  • Réparation du prolapsus par voie vaginale
  • Rajeunissement vaginal au laser
  • Traitement de la douleur pelvienne chronique
  • Écharpe sous-urétrale (TVT)
  • Sonde Interslim
  • Réparation de prolapsus assistée par robot

 

Planning familial

Family planning

La planification familiale est une sous-branche gynécologique qui s’occupe de la contraception et de l’interruption de grossesse ou de l’avortement. La planification familiale contient également des conseils sur la façon de tomber enceinte quand on le souhaite, ainsi que le traitement de l’infertilité.

 

Méthodes contraceptives

Les pilules contraceptives orales, les implants, les injectables, les patchs, les anneaux vaginaux, les dispositifs intra-utérins, les préservatifs, la stérilisation masculine et féminine, les techniques d’aménorrhée lactationnelle, les traitements basés sur le sevrage et la sensibilisation à la fertilité sont toutes des formes de contraception. Ces approches fonctionnent de différentes manières et ont différents degrés d’efficacité pour éviter les grossesses non désirées.

Le nombre de grossesses pour 100 femmes utilisant la procédure par an est utilisé pour évaluer l’efficacité de la méthode. Les méthodes sont classées en fonction de leur efficacité car elles sont souvent utilisées comme:

  • Très efficace (0 à 0,9 grossesse pour 100 femmes); 
  • Efficace (1 à 9 grossesses pour 100 femmes); 
  • Modérément efficace (10-19 grossesses pour 100 femmes);
  • Moins efficace (20 grossesses ou plus pour 100 femmes)

 

D’autres sous-spécialités mineures de l’obstétrique et de la gynécologie comprennent; 

  • Gynécologie pédiatrique et adolescente
  • Ménopause et gynécologie gériatrique
  • Médecine des soins intensifs 
  • Thérapie fœtale (traitement des maladies fœtales avant la naissance)
  • Obstétriciens (spécialistes de la gestion du travail et de l’accouchement)

 

Procédures d’obstétrique et de gynécologie

Obstetrics and Gynecology Procedures

Parfois, les médecins d’obstétrique et de gynécologie peuvent recommander une intervention chirurgicale pour évaluer davantage les problèmes gynécologiques. La chirurgie est également cruciale dans le traitement et la correction de certains troubles des organes reproducteurs qui pourraient autrement causer des complications et des risques graves. 

Dans l’ensemble, ce sont les procédures les plus courantes effectuées par les obstétriciens et les gynécologues;

Colposcopie 

La colposcopie est nécessaire si le résultat des méthodes de dépistage du cancer du col de l’utérus telles que le frottis de Pap s’avère anormal. La colposcopie est une évaluation complète des tissus vaginaux et du col de l’utérus à l’aide d’un colposcope. Il s’agit d’un outil de grossissement spécial placé à l’extérieur du vagin. 

Pendant le processus de colposcopie, les spécialistes insèrent un spéculum dans le col de l’utérus. Le produit de vinaigre dilué est ensuite placé sur le col de l’utérus pour représenter une vue plus claire du col de l’utérus. Après un certain temps, la solution de vinaigre élimine tout le mucus dans le col de l’utérus. Cela permet la visibilité de tous les tissus et cellules anormaux pendant les examens. Avec l’aide du colposcope, le médecin peut facilement voir le col de l’utérus, y compris les sources des tissus et cellules anormaux.

 

Biopsie de l’endomètre 

La biopsie de l’endomètre est une procédure permettant de prélever un échantillon de tissu de la muqueuse de l’utérus. L’échantillon extrait est analysé plus en détail à l’aide du microscope pour vérifier la présence de cellules anormales ou de signes cancéreux. 

Parfois, les obstétriciens et les gynécologues optent pour la biopsie de l’endomètre pour aider à identifier la cause réelle de divers troubles du système reproducteur, y compris;

  • Menstruations anormales ou inhabituelles; il peut s’agir d’un débit important, de périodes prolongées ou d’un cycle irrégulier. 
  • Saignements continus après la ménopause 
  • Muqueuse épaissie de l’utérus visualisée à l’aide d’ultrasons 
  • Saignements causés par la consommation de médicaments hormonaux
  • Prolifération de la muqueuse ou biopsie de l’endomètre 
  • Problèmes de grossesse

 

Procédure d’excision électrique en boucle (LEEP)

LEEP est une procédure qui est faite pour extraire rapidement les tissus anormaux du vagin dans le col de l’utérus. Il s’agit d’insérer un spéculum dans le vagin pour voir les parties internes du col de l’utérus. Pendant la procédure, le col de l’utérus est engourdi à l’aide d’une anesthésie locale. Une solution est ensuite placée dans le col de l’utérus afin d’afficher les parties contenant des cellules anormales à travers le colposcope. 

 

Nexplanon 

Nexplanon fait référence à un implant contraceptif producteur d’hormones qui est généralement placé sous la partie supérieure interne de la peau du bras. Il s’agit d’un implant de petite taille fabriqué à partir de polymère médicinal spongieux souple et flexible. Généralement, il s’agit d’un moyen à long terme et le plus efficace de prévenir la grossesse, même jusqu’à trois ans.  

 

Dispositif intra-utérin (DIU) 

Le DIU est un dispositif spécial en forme de T que les médecins placent dans l’utérus via le col de l’utérus. C’est une méthode réversible de contraception ou de contrôle des naissances. L’ensemble de la procédure est relativement simple et prend quelques minutes.

 

Dilatation et curetage 

C’est l’une des procédures gynécologiques les plus répandues. Il implique l’ablation de la muqueuse utérine à l’aide d’un outil chirurgical spécial ou d’un équipement d’aspiration. 

Cette procédure est également utilisée pour diagnostiquer et traiter les affections utérines. Parfois, le médecin peut recommander cette procédure à enlever; 

  • Tumeurs des fibromes utérins, 
  • Une partie du placenta qui reste après l’accouchement, et 
  • Grossesse molaire

 

Ligature des trompes 

Il s’agit d’une intervention chirurgicale pour fermer la trompe de Fallope afin de prévenir les conceptions. La ligature des trompes n’est recommandée que si la patiente ne veut pas tomber enceinte à nouveau.

Les trompes de Fallope sont les voies par lesquelles l’ovule se déplace de l’ovaire vers l’utérus. Par conséquent, subir une chirurgie de ligature des trompes signifie que l’ovule ne peut pas se déplacer vers l’utérus et que vous ne pouvez plus tomber enceinte de façon définitive.

 

Myomectomie 

2-Obstetrics-and-Gynecology-a5e4a27d-055d-436c-90a3-e653575b977d.jpg

La myomectomie est une chirurgie visant à enlever le myome ou les fibromes. Les médecins recommandent souvent cette procédure au cas où vos fibromes causent occasionnellement des problèmes tels que des douleurs intenses et des saignements, mais vous voulez toujours garder votre utérus intact. Une myomectomie est également une option appropriée pour traiter les problèmes d’infertilité des femmes. 

 

Hystérectomie 

Il s’agit d’une chirurgie pour enlever l’utérus. Il est principalement considéré comme une option lorsque toutes les autres formes de traitement telles que les médicaments, les chirurgies et les thérapies ne sont pas efficaces et que la vie du patient est en grand danger. 

Il peut être utilisé pour traiter des problèmes de santé tels que le cancer, les fibromes, le prolapsus utérin, la douleur chronique, l’endométriose et les saignements abondants. 

 

Kystectomie ovarienne

La plupart des femmes souffrent souvent de kystes ovariens et peuvent guérir ou disparaître après un certain temps. Les femmes qui n’utilisent pas d’hormones comme contraceptifs ou mesures de contrôle des naissances développent un petit kyste presque tous les mois. 

Selon la nature, les kystes ovariens doivent être enlevés si; 

  • Le kyste est solide 
  • Il est grand ou plus de trois pouces de diamètre 
  • Il est cancéreux 
  • Il provoque constamment une douleur intense

 

Problèmes de santé en obstétrique et gynécologie

Gynecology Health

Les obstétriciens et les gynécologues ont une compréhension et une expérience approfondies dans le traitement d’un large éventail de troubles des organes reproducteurs et urinaires. Certains des problèmes de santé courants qu’ils abordent comprennent; 

  • Troubles menstruels 
  • Douleur pelvienne
  • Fibromes utérins 
  • Cancer cervical 
  • Grossesse extra-utérine 
  • Cancer des organes reproducteurs 
  • Infertilité 
  • Ménopause 
  • Fausse couche 
  • Crampes menstruelles 
  • Kystes ovariens 
  • Incontinence urinaire
  • Saignements pendant la grossesse

 

Quand consulter un obstétricien ou un gynécologue?

3-Obstetrics-and-Gynecology-01f95634-601e-4309-b883-1b3ae031895b.jpg

En tant qu’être féminin, vous devriez commencer à consulter un obstétricien et un gynécologue à l’âge de 13 ou 15 ans. Ceci est important car il aide à construire une relation durable et robuste entre vous et le spécialiste. Il permet également au spécialiste de surveiller votre état de santé général lorsque vous passez d’une phase à l’autre. 

Si vous êtes une femme plus âgée, vous devriez envisager de visiter lle gynéco-obstétricien au moins une ou deux fois par an pour une visite de femme en bonne santé. 

Lors de telles visites, l’obstétricien ou le gynécologue peut effectuer plusieurs tests. Cependant, cela dépendra de l’âge du patient, de son mode de vie général et des facteurs de risque de santé associés.

En outre, vous devriez envisager de consulter les spécialistes si vous êtes enceinte ou si vous souffrez de troubles du système reproducteur tels que; 

  • Suspicion de grossesse ou de fausse couche 
  • Maladies sexuellement transmissibles 
  • Complications associées à la grossesse 
  • Suspicion d’infertilité 
  • Douleur pendant les rapports sexuels 
  • Douleur ou sensation de brûlure et autres symptômes associés à la miction 
  • Questions de santé sexuelle et reproductive

 

Conclusion 

La branche médicale de l’obstétrique et de la gynécologie vise à traiter et à gérer diverses affections affectant les systèmes reproducteur et urinaire des femmes. L’obstétrique et la gynécologie intègrent la médecine et la chirurgie, ce qui séduit de nombreux professionnels intéressés par le domaine. Il s’agit néanmoins d’une vaste discipline.

Malgré le fait que plusieurs sous-spécialités ont émergé, y compris la médecine materno-fœtale, la médecine de la reproduction et l’infertilité, l’urogynécologie (médecine pelvienne féminine et chirurgie reconstructive), la santé sexuelle et reproductive et l’oncologie gynécologique, et que d’autres, telles que la gynécologie communautaire, la gynécologie pédiatrique et adolescente, se développent, plus de 70% des obstétriciens et gynécologues travaillent comme généralistes.  Cependant, il y a une tendance croissante parmi ces experts à se spécialiser en tant que gynécologue ou obstétricien.