Neurologie pédiatrique

Les enfants sont sujets à une gamme de maladies neurologiques qui les affectent de temps en temps. Alors que certains sont mineurs et traitables par des options de traitement simples, d’autres sont graves et nécessitent un traitement avancé et des experts professionnels.

Heureusement, la neurologie pédiatrique peut aider avec des conditions neurologiques affectant des enfants de tous âges. D’autre part, les neurologues pédiatriques sont des experts médicaux qui sont formés pour traiter de telles questions. Ils comprennent également les besoins de chaque enfant, donc s’assurent qu’ils répondent à ces exigences.

 

Qu’est-ce que la neurologie pédiatrique?

La neurologie pédiatrique est un domaine médical spécialisé qui se concentre sur l’état de santé général des mineurs. Il vise à diagnostiquer, traiter, gérer et prévenir les troubles neurologiques chez les nourrissons, les enfants et les jeunes adultes.

En outre, la neurologie pédiatrique est concernée par les conditions de santé et les maladies de divers systèmes corporels. Il comprend le cerveau, la moelle épinière, le système nerveux autonome, le système nerveux périphérique, les vaisseaux sanguins et les muscles.

 

Troubles neurologiques pédiatriques

Les troubles neurologiques pédiatriques sont les conditions de santé qui résultent de dysfonctionnements de n’importe quelle section du cerveau ou du système nerveux. Ces dysfonctionnements entraînent souvent des problèmes physiques ou psychologiques ainsi que certains symptômes chez les enfants.

Les troubles neurologiques peuvent varier d’un enfant à l’autre. Certaines conditions sont douces, tandis que d’autres peuvent être complexes et rares. En général, les types courants de troubles neurologiques affectant les enfants comprennent;

  • Problèmes musculaires qui peuvent entraîner une faiblesse du corps
  • Troubles du comportement tels que le TDAH et les troubles du sommeil
  • Tumeurs cérébrales
  • Accident vasculaire cérébral et lésion cérébrale traumatique (TBI)
  • Déficience intellectuelle
  • Handicaps congénitaux
  • Troubles auto-immuns
  • Conditions génétiques affectant le système nerveux
  • Infections cérébrales et inflammation, y compris méningite
  • Convulsions et épilepsie
  • Maux de tête tels que commotions cérébrales et migraines
  • autisme
  • Troubles du développement

 

Cause des troubles neurologiques

La plupart des affections neurologiques affectant les enfants sont congénitales; cela signifie qu’ils sont présents dès leur naissance. Cependant, certaines conditions peuvent être acquises, ce qui signifie que l’enfant peut également développer des troubles neurologiques après la naissance.

La principale cause des troubles congénitaux est les facteurs génétiques ou familiaux. Ceux-ci influencent habituellement le développement d’une gamme de conditions neurologiques qui sont transmises des parents aux enfants par des chromosomes et des gènes. Les chromosomes se composent de milliers de cellules, et généralement une cellule du corps humain est composée de 23 paires de chromosomes. Un enfant hérite donc de la moitié de ces chromosomes des deux parents.

Cependant, les troubles ont tendance à survenir s’il ya des questions telles que;

  • Anomalies chromosomiques : Les changements chromosomiques en termes de structure et de nombre peuvent affecter les caractéristiques globales. C’est parce qu’ils sont composées d’un plus grand nombre de gènes. 
  • Anomalies génétiques : Les gènes déterminent habituellement les caractéristiques de l’enfant. Par conséquent, le changement dans les gènes ou les mutations peut modifier les caractéristiques de l’enfant. 
  • Changement dans le nombre standard de chromosomes: La perte d’un seul chromosome ou d’avoir des chromosomes supplémentaires entraîne neurologique pédiatrique.
  • Troubles métaboliques (processus chimiques qui ont lieu dans le corps). Cela cause des dommages durables s’il n’est pas détecté à temps.
  • Changements dans la structure des chromosomes
  • Malformation congénitale due à des complications des gènes, des facteurs comportementaux et environnementaux.

D’autre part, les troubles neurologiques acquis sont causés par plusieurs facteurs, y compris;

  • Troubles du système immunitaire : Certains troubles immunitaires, y compris l’encéphalite auto-immune, peuvent entraîner des problèmes émotionnels, des convulsions et des mouvements anormaux du corps.
  • Infections postnatales telles que méningite et encéphalite (inflammation du cerveau)
  • Lésions cérébrales traumatiques (y compris les blessures à plaies ouvertes, les blessures à la tête fermées et les blessures par écrasement)
  • Lésions médullaires : causées par des accidents, des chutes ou des blessures sportives. L’étendue des dommages dépend généralement de la partie affectée du cerveau.
  • Néoplasme (masse anormale de tumeurs productrices de tissus)
  • Exposition aux toxines pendant l’enfance

 

Symptômes des troubles neurologiques de l’enfant

Les troubles neurologiques infantiles peuvent entraîner des retards dans le développement et la fonctionnalité normale. Par conséquent, le dépistage précoce et le diagnostic augmentent les chances de déterminer la cause, l’administration du traitement. Il limite également la possibilité d’éprouver des complications à l’avenir. 

Certains des signes et symptômes à surveiller chez votre enfant comprennent;

  • fatigue
  • Maux
  • Fièvre inexpliquée
  • Vision floue
  • Changements d’équilibre ou de coordination
  • Mouvement limité des bras ou des jambes
  • Tremblement soudain
  • Engourdissement ou des téments dans les jambes ou les bras

 

Tests et procédures des troubles neurologiques

Pour diagnostiquer avec précision les affections neurologiques infantiles, le neurologue pédiatrique commence par examiner les symptômes. Il effectue également des tests physiques et des examens tout en évaluant les antécédents médicaux de l’enfant.

Parfois, des tests et des procédures supplémentaires peuvent être nécessaires, surtout si la situation de l’enfant est un peu complexe. Certaines de ces procédures comprennent;

  • Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Il s’agit d’un type de test d’imagerie qui est utilisé pour prendre des images du cerveau ou de la colonne vertébrale. Il est également utilisé pour vérifier les signes et les symptômes de l’AVC, les tumeurs cérébrales, les infections et d’autres affections neurologiques affectant les enfants.

  • Tomodensitométrie (Tomodensitométrie)

Il s’agit d’une combinaison d’équipement de radiographie et d’un ordinateur pour capturer et afficher des images des organes internes sous différents angles. Les neurologues pédiatriques optent pour cette méthode pour visualiser et vérifier les anomalies dans le système interne de l’enfant.

  • Électroencéphalogramme (EEG):

Il s’agit d’un test sûr, indolore et non invasif utilisé pour mesurer les signaux cérébraux à travers les capteurs spéciaux placés à la pointe. Ils aident également à déterminer la cause principale des saisies et d’autres désordres neurologiques chez les enfants.

Tomodensitométrie des émissions de positons (TEP)

Il s’agit d’une forme de tests d’imagerie médicale nucléaire utilisés pour analyser les tissus du corps. Il est également utilisé pour déterminer les conditions neurologiques en surveillant le flux sanguin, l’oxygène et le métabolisme. En outre, la TEP est utile pour surveiller l’évolution de certains médicaments administrés.

  • Analyses sanguines

Parfois, le neurologue pédiatrique peut demander un échantillon de sang à l’enfant. Il s’agit principalement de tests pour les changements électrolytiques, les signes et les symptômes des infections, et d’autres tests complexes comme l’analyse génétique de certains troubles.

  • Ponction lombaire ou robinet rachidien

Ce test consiste à insérer de petites aiguilles minuscules dans la moelle épinière ou le bas du dos pour extraire des échantillons du liquide céphalo-rachidien entourant la colonne vertébrale et le cerveau. Il est également utilisé pour tester et vérifier les signes et les symptômes des infections et de l’inflammation.

  • Tests neuropsychologiques

Ceci est fait pour vérifier et comparer la structure et la fonctionnalité du cerveau. Il est également utilisé pour déterminer comment ceux-ci se rapportent à divers processus psychologiques et comportementaux. L’information acquise est également utile pendant la thérapie cognitivo-comportementale.

 

Traitement des troubles neurologiques pédiatriques

Les troubles neurologiques pédiatriques sont complexes, et parfois les symptômes ont tendance à se chevaucher; peut donc facilement être mal interprété. Pour éviter cela, les neurologues pédiatriques utilisent l’équipement diagnostique de pointe pour l’imagerie claire et les résultats des tests.

En outre, le but de traiter un enfant avec des désordres neurologiques est de soulager des symptômes en utilisant des options envahissantes de traitement. Le neurologue pédiatrique conseillera également le parent de l’enfant sur le meilleur plan de traitement. Ceci est basé sur l’état neurologique exact et la cause.

Les procédures de traitement courantes comprennent;

  • Traitement in utero

Il s’agit d’une chirurgie fœtale qui consiste à traiter les incapacités congénitales sur un enfant à naître dans l’utérus. Ce traitement vise à améliorer les résultats à long terme d’un enfant ayant des incapacités congénitales particulières. Ces défauts ont tendance à s’aggraver à mesure que l’enfant grandit; par conséquent, la procédure chirurgicale fœtale est la meilleure option de traitement.

  • Hypothermie totale du corps

Ce traitement consiste à réduire la température corporelle de l’enfant pendant un court moment immédiatement après l’accouchement. Cela aide à ralentir certaines complications causées par des lésions neurologiques de progresser.

  • Électroencéphalographie vidéo (EEG)

L’EEG consiste à mesurer et à enregistrer l’activité électrique dans le cerveau de l’enfant à des fins de diagnostic. Il permet également aux neurologues de surveiller de près les activités et les réactions de l’enfant pendant les crises. Dans l’ensemble, l’ensemble de la procédure est indolore et ne prend que quelques heures ou quelques jours pour terminer. La plupart du temps, la durée dépend de ce que les neurologues ont l’intention de recueillir.

  • radiologie

Cela implique l’utilisation de l’imagerie médicale pour traiter certaines affections cérébrales chez les enfants. La radiologie comprend également l’utilisation d’équipements tels que la tomographie calculée portative, l’IRM et l’encéphalographie au chevet des patients.

  • Physiothérapie

La physiothérapie est une alternative de traitement pour les enfants atteints de troubles neurologiques qui vient avec des symptômes tels que les difficultés de coordination et la faiblesse musculaire. La physiothérapie peut également être utile à un enfant qui a subi une opération chirurgicale.

  • Changements de mode de vie

Certains types de troubles neurologiques peuvent être traités en ajustant l’alimentation de l’enfant. Par exemple, les symptômes de troubles particuliers peuvent être atténués en minimisant les glucides et en augmentant la consommation de protéines et de graisses.

 

conclusion

La neurologie pédiatrique est tout au sujet de la solution médicinale des désordres affectant le cerveau des enfants et le système nerveux. Les enfants sont sujets à divers troubles allant des incapacités congénitales aux déficiences acquises. Cela peut modifier la croissance globale et le développement de l’enfant. En tant que tel, neurologique pédiatrique est un domaine important qui se concentre sur le bien-être de l’enfant.

En outre, CloudHospital une plate-forme médicale qui se consacre à offrir des services de traitement pédiatrique en neurologie. Il se compose des meilleurs neurologues pédiatriques qui peuvent manipuler divers types de désordres neurologiques. Ils offrent également une gamme de services de physiothérapie et de thérapie.